Photographie

Marie Leroux : Fantasmagories

+1+2+3+4+5

Marie Leroux est une photographe française née en 1986. Après l’obtention d’un master de recherche en arts plastiques et d’une licence en histoire de l’art, elle intègre l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles dont elle sort diplômée en 2013. Elle rejoint par la suite le Centre de l’Image de Lima pour une résidence de plusieurs mois.
Son travail dans son ensemble livre une vision dissonante du monde, caractérisé par des images entrelaçant le réel et le fictionnel.

Porteur d’une réflexion quant aux formes d’existence au sein d’un monde caractérisé par une instabilité intrinsèque, le travail photographique de Marie Leroux s’attache à l’observation des liens unissant l’homme à son environnement immédiat. Revêtant tour à tour des formes évanescentes ou brutales, il décrit des mondes dystopiques, où l’être se trouve submergé par une nature indomptable qui le renvoie à sa propre finitude. La première série, Intranquillités (2014), fait référence au Livre de l’intranquillité de Fernando Pessoa, journal où sont réunis des fragments épars, comme autant de pensées décrivant un monde en déséquilibre, de manière souvent brutale, s’apparentant à une sorte d’errance où l’élément liquide est omniprésent. Les deux ensembles suivants, Ubac (2012) et Fantasmagories (2014), marquent des univers où la fiction s’immisce, où le réel aurait définitivement basculé. Les lieux se métamorphosent en un théâtre nocturne où l’on ne sait si l’homme est réel ou factuel, l’animal bête ou monstre.

Exposition du 6 au 12 juillet à Arles dans le Garage de l’hôtel Nord Pinus (rue Fanton).
Par la suite, exposition itinérante proposée aux agences de publicité, maisons de production, sociétés membres du Club des Directeurs Artistiques qui souhaitent animer et soutenir les filières de la photographie.

Galerie
Publié le 01/07/2015