Photographie

Laure Ledoux : Fight Night

+1+2+3+4+5

Née en 1986, à Niort, diplômée de l’École Européenne Supérieure de l’Image de Poitiers (DNAP) et de
l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles, Laure Ledoux s’intéresse à une contradiction : l’appel au toucher que cela semble murmurer et l’impossibilité d’y trouver satisfaction pour le regardeur. Son attention se porte aux matières tactiles, à la qualité des peaux et des surfaces de tissus qui ont été choisis par sa main. Le choix de ces surfaces est le geste du corps érotique. C’est en considérant que tout corps est aimable et érotique qu’elle tente de faire ressentir au spectateur ce sens du toucher qui lui paraît si
important. Ses images sont très précises et elles permettent ce que l’œil ne peut voir dans le réel.

Ces photographies présentent des visages extraits d’un jeu-vidéo de boxe, Fight Night. Elles ont fait l’objet de captures d’écran que la photographe a transféré sur un Ipad. Elle a placé ce dernier dans un agrandisseur pour insoler des plaques de verre avec la technique de l’ambrotype qui date de la fin du 19ème siècle.
Le transvasement des supports amène une déperdition de l’aspect 3D. On perd la référence de base et on imagine peut être se retrouver devant une image d’archive.
L’enjeu de ce travail est de proposer une réflexion sur le corps comme interface primordiale de la
relation au monde.
Fight Night aborde la question de la limite du corps tout en évoquant le mouvement de résistance de celui-ci.

Exposition du 6 au 12 juillet à Arles dans le Garage de l’hôtel Nord Pinus (rue Fanton).
Par la suite, exposition itinérante proposée aux agences de publicité, maisons de production, sociétés membres du Club des Directeurs Artistiques qui souhaitent animer et soutenir les filières de la photographie.

Galerie
Publié le 01/07/2015