Photographie

La concentration des fluides sexuels est plus puissante que l’oxygène

+1+2+3+4+5

« Parfois la concentration des fluides sexuels est plus puissante que l’oxygène ». Ces mots du photographe Sergey Melnitchenko trouvent résonnance dans ses images. Celle d’un jeune danseur ukrainien vivant et travaillant dans un nightclub chinois. Un « behind the scene » vrai et puissant.

«Des travestis, des filles qui se baignent dans des baignoires de bière, des acteurs ivres et encore plus de visiteurs ivres. Tout cela se passe dans le club, le club où je travaille.

Il y a plus d’un an je suis venu en Asie pour travailler comme danseur. Au cours des derniers mois, nous avons dansé dans un club chinois, qui ressemble plus à un énorme bar avec une scène, car aucun des visiteurs ne danse ici.

En un instant, j’ai compris combien de choses superbes se passent ici, et c’est ainsi qu’est née la série Behind The Scenes.

C’est l’inverse, le côté invisible du club, l’atmosphère – une partie de laquelle je suis devenu. Dans les coulisses, il y a plus de burlesque que sur scène, la concentration des fluides sexuels est plus puissante que l’oxygène. Il n’y a pas de mensonge – ce n’est pas une scène, c’est leur vie quotidienne, notre vie, ou plutôt la mienne « .

« Transvestites, girls bathing in tubs of beer, drunk actors and even more drunk visitors. All of this in the club, the club where I’m working.

It’s been over a year since I came to Asia to work as a dancer. In the last few months we’ve performed in one Chinese club, which is more like a huge bar with a stage, because none of the visitors are dancing here.

At one moment I realized how many great things are going on here, and that’s how the series, Behind The Scenes appeared.

This is the reverse, the invisible side of the club, the atmosphere – a part of which I became. Behind the scenes there is more burlesque than on the stage, the concentration of sexual fluids is more powerful than oxygen. There’s no falsehood – it’s not a scene, it’s their everyday life, our life, or rather mine. »

Sergey Melnitchenko

Galerie
Publié le 29/05/2017