Clip

Pourquoi le dernier clip de Soko ressemble à une vidéo de vacances sous THC ?

+1+2+3+4+5

Stéphanie Sokolinski, dite SoKo, est l’auteur-compositrice-interprète française (qui chante en anglais) qui a explosée grâce à la chanson I’ll Kill Her en 2007. Sept ans plus tard, sa chanson We Might Be Dead by Tomorrow atteint le top 10 du Billboard Hot 100. Et en Février va sortir son deuxième album beaucoup plus rock’n’roll.
Elle change donc totalement de cap. Ça paraissait plutôt cool. Jusqu’à ce clip : SOKO :: Ocean Of Tears.

Tout d’un coup tout est devenu clair et limpide concernant la mise en ligne de son crowdfunding personnalisé, réinterprété, pour pouvoir, nous le rappelons, sortir son album de manière indépendante.
Dans le détail, pour 45 euros : vous recevrez pendant toute une journée des photos sur votre compte Instagram.
Pour 100 euros, vous avez le droit à quinze minutes avec Soko via un chat.
Pour 144 euros : la chanson favorite de votre choix écrite à la main.
Pour 450 euros, elle vous invite à une pyjama party à Paris ou Los Angeles.
Pour 1795 euros, vous aurez le droit à une journée entière à Disneyland Paris.
Pour 4 500 euros : elle vient directement jouer la DJ à votre teuf.
Pour 45.000 euros, l’artiste enfilera une robe blanche pour un « faux mariage ».

Après avoir vu ce clip – ressemblant plus à une vidéo de vacances sous THC – qui voudra donner 4500euros pour qu’elle vienne jouer les DJ chez vous, franchement ?
Pour sa décharge, sa collecte de fond n’a peut-être pas pu servir à produire un clip digne de ce nom, le prix du gramme ayant sensiblement augmenté début 2015, la totalité de son budget avait été dépensé. Il fallait donc improviser. Pour garder la face. Ou ce qu’il en reste.

Galerie
Publié le 04/02/2015