Musique

Morrissey éclate le système politique US et explique son humasexuality

+1+2+3+4+5

Morrissey, l’ex-chanteur de The Smiths, va faire hurler la moitié des Américains. Simplement parce qu’il a été sincère publiquement en offrant une critique culturelle et politique acide, que beaucoup d’artistes contemporains n’osent plus prononcer tant leur image sur Instagram leur prend du temps à mettre en place. Morrissey lui n’en a plus rien à faire. Il est en roue libre. Et ça fait tellement de bien. Nous avons traduit et recensé ses meilleures pensées et attention ça risque de ne pas vous laisser de marbre. Pensant que la police américaine est le nouveau KKK, qu’Obama ne représente rien et que Donald Trump ne peut pas être autorisé à représenter l’Amérique tout en expliquant pourquoi il croit en son « humasexuality ». Vous voilà prévenus, Morrisey, c’est à toi…

« Obama, il est blanc à l’intérieur ? Voilà une question, mais si logique que je pense qu’il l’est probablement. Le refus du président de prendre une position plus ferme face à Ferguson et avec le mouvement #BlackLivesMatter. Je ne peux pas le voir ne rien faire du tout pour la communauté noire à part les avertir qu’ils doivent respecter les forces de sécurité. Ceci est ridicule parce que les soi-disant forces de sécurité sont comme le Ku Klux Klan face à la plupart des Américains noirs. Il me semble évident que les hommes noirs sont délibérément assassinés à travers l’Amérique comme un message de fermeture à Obama, lui disant que sa présidence n’a rien signifiée et que la division autour de la couleur est maintenant plus grande que jamais.

Je suis désabusé par tous ces programmes de télé-réalité autour de flics durs à la télévision américaine, car il y a toujours des flics blancs pour arrêter encore les noirs ou les hispaniques pauvres, jamais vous ne voyez jamais les flics fouiller un avocat tordu ou poursuivre un expert-comptable de la classe moyenne qui a volé des millions de clients. Je me demande souvent si Obama aurait été élu si il avait eu un visage africain « plus » noir ?

Je ne pense pas que Clinton a commencé à rentrer dans la course, et quand elle le fera elle gagnera un soutien massif. Le monde ne veut pas regarder le visage de Donald Trump pour les années à venir. Mais le monde est prêt à embrasser Hillary.Juste pour être en mesure d’entendre les mots « le président, ELLE sera une illumination pour l’Amérique… même si Margaret Thatcher était catastrophique, elle est devenue la première et la dernière femme Premier ministre. La politique britannique ne fera plus jamais confiance à une femme à cause de Thatcher.

Hillary Clinton, d’autre part n’a pas de concurrence dans la course démocratique actuelle. Je pense qu’elle se montre très sérieuse, alors que tous les candidats républicains sont dangereusement réactionnaires et parfois fous.

DÉCOUVRIR AUSSI : JOLIE 2024: Angelina Jolie, Présidente des États-Unis en 2024

Je vois changer le monde partout, et je trouve cela très excitant. Le monde ne va pas rester immobile encore une seule seconde. La vieille garde est en baisse de partout, et le pouvoir du peuple est grisant. Il est comme si les gens avaient enfin compris qu’ils ne doivent plus avoir peur. Même la ruée des migrants à travers la Méditerranée est intéressante parce que, que cela vous plaise ou non, il montre des gens dire qu’ils ne veulent plus de la misère, nous voulons aussi ce que vous avez, et non pas la pauvreté que vous nous imposez.

Je suis « humasexual ». Après des décennies de spéculations sur ma sexualité, et après avoir révélé dans mes mémoires que j’avais eu une relation de deux ans avec un homme au cours de mes 30 ans. Je crois en l’humasexuality, nous sommes tous humains et nous sommes tous attirés par les humains. Je ne me sens pas asexué, mais techniquement, il semble que si, parce que je ne ressens aucune affiliation qui fait alliance avec quoi que ce soit…

Galerie
Publié le 27/08/2015