Musique

Louise Bourgeois a créé un morceau de rap fascinant en 1995 à l’âge de 84 ans

+1+2+3+4+5

Voilà enfin un titre de rap à faire écouter aux enfants. L’idée est venue de l’excellente vidéaste et photographe Brigitte Cornand (avec qui a travaillé Guy Debord avant de se suicider) qui, en 1995, a suggéré à Louise Bourgeois l’idée de « slammer » sur le texte « Otte » écrit par la réalisatrice avec en fond la musique de Ramuntcho Matta.
Louise Bourgeois s’est alors amusé à jouer sur le suffixe et la sonorité de la syllabe ‘otte’ qui détourne le sens orignal des mots en en créant de nouveaux totalement inventés. Et le résultat est à son image, surprenant, décalé et profondément poétique. Big Up Louise !

Il découvre
un vaccin
Elle dégotte
un canapé à l'Hôtel des ventes

Il est un diseur, elle calembourgeotte
Il parle, elle parlotte
Il joue à la bourse, elle boursicotte
Il cuisine, mais elle popotte
Il transporte, elle fourgotte
Il siffle, mais elle sifflotte
Il touche, elle touchotte
Il tousse, elle toussotte
Il bouqine, elle bouqinotte
Il vit, elle vivotte
Pour son pote, elle est idiote
Avec son pote, elle dansotte

Je suis un beau vieillard, mais tu es vieillotte

La littote a été la bouée de sauvetage de Lisotte
Louise est une momotte (elle fait des mots)
Créosotte (Louise joue sur les mots, elle crée, donc elle est une créosotte)

Charlotte à la crème / Charlotte à la crotte
Notes sur Charlotte
Qui est Charlotte ? Une idiote

Il escamote les crottes contre les carottes
Des bécottes

Idiote sans dot, elle se fagote, se chapotte,
Et se culotte comme une cocotte

Dans sa cocotte, elle fricotte, elle popotte
Des compotes

Les cloportes de la poivrote trottent et rotent

Charlotte, l'idiote, vivote et souffrote
Elle se fagote et se chapotte
Comme une berlingotte
Elle boursicote des échalottes
Dans sa gnognotte
Elle ne mange pas, elle chipotte

La femme de l'amigo est une amigotte
La crapotte est la famme du crapaud
La chamotte est la femme du chameau
Galerie
Publié le 05/02/2018