Musique

Jean-François Coen, l’ovni bientôt culte de la pop française

+1+2+3+4+5

Jean-François Coen est un musicien français, auteur, compositeur, interprète et producteur qu’on aime suivre depuis ses débuts tant sa poésie fait du bien à l’âme.
Arrivé à Paris en 1965, il a étudié la guitare classique avec Ramon de Herrera. Ensuite, de 1978 à 1981, bassiste et compositeur dans le groupe Modern Guy, il enregistre en 1979 un album produit par John Cale. Son premier album, La tour de Pise, parait seulement en 1993 chez Columbia (avec un premier clip réalisé par Michel Gondry), et ce premier album aurait du exploser tout les compteurs, mais le nouveau directeur du label de l’époque en a décidé autrement en ne référençant pas l’album, ce qui a entrainé un épuisement rapide dans les bacs quelques semaines seulement après sa sortie.

Cette erreur fut fatale au succès de cet album, devenu depuis un collector. Pour le pied de nez à ce vieux directeur de label, on peut noter un gros code barre sur le visuel du deuxième album. Espérons que ce directeur de label est aujourd’hui à la retraite, parce que Jean-François Coen est un petit génie de la nouvelle chanson française, et ne pas le voir et l’entendre est une hérésie pour un patron de label.

Bref, il a mis 11 ans après cette première expérience pour réapparaitre avec onze chansons, une par année d’absence, le tout sur l’album formidable « Vive l’Amour », cette fois chez Naïve Records.
Aujourd’hui c’est le grand retour. 14 ans après ce deuxième album. Mais cette fois c’est la bonne. Son triptyque musical vient de prendre définitivement forme. Avec un premier titre absolument remarquable écrit et produit pour Txiki Margalef, « Tout est de ta faute ». Aucune information encore sur la suite de son aventure, mais nous sommes impatients comme jamais.

En gros en 2018, il y aura la jeune et fraiche Alexia Gredy et le vieux dandy cynico-romantique Jean-François Coen qui feront honneur à la production musicale française.

Galerie
Publié le 02/02/2018