Clip

Alexia Gredy sera t-elle la plus belle révélation musicale de 2018 ?

+1+2+3+4+5

Si Françoise Sagan était encore vivante, elle écrirait probablement un roman sur Alexia Gredy. Si Françoise Hardy la connaissait personnellement elle voudrait sans doute l’inviter en vacances. Et si Marie Laforêt n’était pas née en 1939, elle voudrait lui proposer de faire sa première partie. Vous l’aurez compris, Alexia Gredy du haut de ses 26 printemps est l’étoile musicale montante qui va faire chavirer tous ceux et toutes celles qui aiment la chanson et surtout la poésie française.

Son premier mini-album l’Habitude a été coopté par des artistes comme Aline, Baxter Dury ou Geoff Barrow de Beak et Portishead. Et le clip de Paradis a été réalisé par le photographe et réalisateur très prometteur Mathieu César. Bref, Alexia Gredy a pour elle l’algorithme culturel parfait. Sans faille, parfaitement construit et donc difficilement critiquable.

Un mélange délicat entre Kristen Stewart et Juliette Armanet. L’élégance intemporelle en plus. Sans aucune arrogance ni prétention. Le contraire donc de cette dernière (qu’on pensait éblouissante et sincère en 2016 et puis qui un an après a montré son vrai visage). Pour être certain cette fois de ne pas se tromper, on a voulu questionner celle qui va faire tourner toutes les têtes dès l’année prochaine…

Comment as-tu pu travailler avec à la fois Baxter Dury, Aline ou Geoff Barrow ? Ils ne sont pas, on espère, tous amoureux de toi ?
Je crois qu’ils ont aimé les chansons surtout et je suis encore terriblement flattée qu’elles aient pu les toucher !
J’ai rencontré Baxter Dury et le groupe Aline par l’intermédiaire de mes éditeurs chez Warner Chappell et A+R éditions. Goeff Barrow qui est un ami de Baxter Dury joue de la batterie sur « Mon rêveur » et « L’habitude », je garde un super souvenir de cet enregistrement à Bristol, de leur envie de se mettre au service des chansons.
Il ya aussi Dodi El Sherbini qui a travaillé sur l’Ep et que j’aime beaucoup.

Ta chanson « Mon rêveur » est une petite bombe musicale, de celle qui aide à mieux vivre ou en tout cas à passer une belle journée, si ce n’est pas ton titre préféré, lequel arrive tout en haut dans ton cœur ?
Je crois que « L’habitude » est ma chanson préférée de l’Ep
A ne pas écouter par temps de pluie/mauvaises nouvelles parce que ce n’est pas la plus gaie ! « Mon rêveur » arrive juste après.

Tu reprends le classique « Diabolo menthe » d’Yves Simon, pourquoi avoir choisi précisément ce morceau ?
J’avais beaucoup aimé le film et la chanson, il y a beaucoup de tendresse et c’est quelque chose d’assez rare la tendresse aujourd’hui.
C’est aussi un morceau qui parle du passage de l’adolescence a l’âge adulte, c’est un peu à ce moment là que j’ai commencé à écrire des chansons, pour moi ça faisait sens.

Si nous avions une baguette magique, avec quels autres compositeurs reverrais-tu de travailler ?
Si je devais n’en choisir qu’un ce serait Damon Albarn.

Si le monde de la mode te propose une forme indirect de récupération pour s’offrir à la fois ton talent, ta jeunesse et ton sens de la grâce, que vas-tu leur répondre comme tu connais bien ce milieu si hypothétique ?
Oh ils ne m’attendent pas, il y a pleins de filles plus jeunes, bourrées de « followers » sur Instagram, YouTube etc et je crois que c’est plus ca que le « sens de la grâce » dont tu parles, qui intéresse les marques aujourd’hui.

Tu avais déclaré il n’y a si longtemps que « peu m’importe si on me trouve jolie. Ce qui compte, c’est que le mannequinat m’aide à garder mon indépendance dans l’industrie de la musique » c’est assez paradoxal quant on connait l’industrie de la beauté, tu penses que le monde de la musique est pire que le monde de la mode ?
Cette phrase répondait à une question du type « est ce qu’être jolie, le fait de faire la mannequin, t’as aidé à faire de la musique » Ce à quoi j’avais répondu « qu’être jolie » était quelque chose d’assez subjectif, qu’en tout cas le mannequinat me permettait jusqu’à aujourd’hui de gagner ma vie et donc de pouvoir continuer à faire de la musique.
Je ne pense pas que le monde de la musique soit meilleur ou pire que celui de la mode mais je n’y ai pas les même attentes.
Je fais de la musique par passion je n’ai donc pas envie que l’aspect commercial influence ma façon d’écrire des chansons.

Quand vont sortir tes prochains titres ? As-tu déjà un album prêt à sortir ?
Un remix de « Paradis » arrive très bientôt ! Les chansons de l’album sont presque toutes terminées en terme de compositions, je suis sur l’habillage en ce moment.

Qu’est ce qu’on peut te souhaiter de beau pour la suite ?
De pouvoir continuer à écrire des chansons, d’être heureuse…!

Premier EP
L'HABITUDE


1- Paradis
2- Diabolo Menthe
3- Mon rêveur
4- L'habitude
5- L’habitude ( Geoff Barrow version )


Distribution IDOL
Parution février 2017
Les ailes du désir, Serge Reggiani, Bonjour Tristesse, Marie Laforêt, Les yeux bleus cheveux noirs, Nick Drake, Amour, Faire, Schiaparelli, Etienne Daho, Le mécano de la générale, Oublier, Playtime, Louise Bourgeois, Dormir, Belle de Jour, Delphine Seyrig, Fumer, Alain Souchon, Mr Vertigo, Instinct, Meyerowitz, Passion simple, Loin, La nuit je mens, Lunatic, Barbara, Musique, Laide, Journal Intime, Vite, Molly Nilsson, Nico, Jacquemus, Frôler, Toucher, Mr Lonely, La chamade, Oublier, Ecrire, Le soleil des Scorta, Radiohead, La jeune fille à la perle, Maladresses, Message Personnel, Chanter, Souffle, Le Spleen de Paris, La naissance des pieuvres, Silence, Des yeux de soie, Boards of Canada, Françoise Sagan, François Cevert, Fernand Leger, Zéro de conduite.
Galerie
Publié le 11/10/2017