Mode

Une suite de braquages chez Louis Vuitton valide nos prédictions

+1+2+3+4+5

En 2015 nous avions publié une fiction intitulée les Incendies de Novembre 2023 où toutes les boutiques de mode prenaient feu mystérieusement…
Nous sommes en 2017 et nos prédictions commencent à prendre forme. La semaine dernière par exemple un homme a braqué la boutique Louis Vuitton des Champs-Élysées comme on braque une banque et a tiré un coup de feu. Dans le même temps il y a eu un braquage à la hache dans la bijouterie de luxe Buccellati, rue de la Paix.
Et hier rebelote, un cambriolage à Lille d’une boutique Louis Vuitton qui cette fois a été filmé par un riverain.

Ce qui pourrait passer pour une suite de faits divers est en réalité bien plus que ça. Selon nos prédictions glissées à l’intérieur des Incendies de Novembre 2023, une rébellion (pour ne pas dire une révolution) se prépare face à l’arrogance hors sol du monde de la mode. Le peuple et plus particulièrement la jeunesse va incessamment sous peu dire non à cet univers mensonger, manipulatoire et désespérément hypothétique.

Un mouvement de contestation ne va pas tarder à naître. Selon nous donc, plus que des braquages LVMH et ses concurrents vont connaître littéralement le feu.
Et ce n’est pas les 27 milliards personnels de celui que la presse appelle « l’empereur » Bernard Arnault qui arriveront à éteindre les incendies.

L’esthétique comme l’entend le monde du luxe arrive à son terme. Cette dictature de l’image pour contrôler les esprits des plus jeunes est en train de mourir.

Les enfants du XXIe siècle n’en n’ont rien à faire de posséder une suite de sacs Louis Vuitton. Ils se moquent de la notoriété vestimentaire, ce qu’ils veulent désormais c’est de la visibilité.

Il serait temps que le monde de la mode le comprenne et stop au plus vite sa répugnante copulation en chaîne entre les 500 personnes qui contrôlent cette industrie bientôt aussi puissante que l’armement ou la pharmaceutique.
Si ce n’est pas le cas, LVMH passera rapidement d’une suite de braquage à une mise en cendre.

Galerie
Publié le 26/05/2017