Mode

Bernard Arnault est en train d’acheter Beverly Hills

+1+2+3+4+5

L’achat de près d’un demi-milliard de dollars de propriétés sur Rodeo Drive n’est apparemment pas la seule ambition immobilière de Bernard Arnault à Beverly Hills.

Au lieu d’investir son patrimoine en France ou en Europe, Monsieur Arnault a acquis discrètement cinq propriétés résidentielles de premier ordre à Beverly Hills et dans les environs. Et il a payé le prix fort pour les cinq emplacements. En temps normal, les transactions de cette taille devraient normalement être publique aux États-Unis, mais comme l’explique très bien Yolanda’s Little Black Book, « nous pensons que la raison pour laquelle les acquisitions de M. Arnault ont été ignorées pendant si longtemps est que les cinq maisons n’ont jamais été cotées en bourse, et toutes les cinq ont été achetées étrangement par LLC qui masquent la véritable identité du propriétaire. »

Bien qu’il réside principalement en France, M. Arnault possède déjà environ la moitié de Rodeo Drive. Il a déboursé 110 millions de dollars un peu plus tôt cette année pour une nouvelle vitrine, et il aurait été bloqué sur un double lot de 250 millions de dollars.

N’oubliez pas que M. Arnault a fait sa première fortune dans l’immobilier, bien avant que LVMH ne soit créé.
Pour mémoire, la première acquisition résidentielle de M. Arnault a été conclue en septembre 2016, lorsqu’il a payé 32 500 000 $ (en espèces, naturellement) pour une maison située dans ce qui est souvent considéré comme la meilleure rue de Trousdale Estates.

La grande maison – qui a été vendue par une famille iranienne – était plutôt moderne au milieu du siècle. Nous disons «était» parce que M. Arnault a presque immédiatement démoli la structure et est maintenant au milieu de la construction de quelque chose de nouveau. Quelque chose d’assez massif aussi, mais les détails sont flous.

Le mois dernier, en octobre 2018, M. Arnault a payé exactement 30 millions de dollars pour la maison voisine, un bâtiment moderne assez volumineux du milieu du siècle vendu par une autre famille iranienne. La maison a plus de 6 400 mètres carrés d’espace de vie, une grande cour et une piscine, mais nous doutons que cela intéresse M. Arnault. Vous pouvez être certain que toutes ces fonctionnalités luxueuses seront bientôt dirigées vers la décharge locale.

Nous pensons que M. Arnault envisage de créer un complexe gigantesque pour couvrir les deux lots, ce qui représente un total de plusieurs hectares de superbes biens immobiliers (bien que la moitié environ de cette terre soit inutilisable). Bien que vous ne puissiez pas le voir depuis les écrans de votre ordinateur ou de votre téléphone, les deux terrains bénéficient d’une vue imprenable sur la ligne d’horizon de Los Angeles, le genre de choses à partir desquelles les rêves immobiliers de la Californie du Sud sont faits.

Yolanda a étudié des dizaines de permis de construire et, bien que nous ne sachions toujours pas exactement ce que M. Arnault complote à Trousdale, il semble que plusieurs entreprises locales bien connues – Vantage Design Group , Crest Real Estate, Shawmut Design & Construction – soient impliquées dans le projet.

Mais attendez, il y a plus. En novembre 2017, M. Arnault a déboursé 16 950 000 $ pour une maison située dans les rues avoisinantes dites de Bird Street à Hollywood Hills. À peine deux mois plus tard, il paya 14 500 000 $ de plus pour la plus petite maison d’à côté. Les deux maisons sont situées dans la «rangée avant» du quartier, une colline offrant une vue spectaculaire sur Los Angeles.

Quoi qu’il en soit, les deux maisons ont rapidement été rasées et M. Arnault en est actuellement aux premières étapes de la construction de quelque chose – encore une fois, nous ne savons pas trop quoi – sur les centaines de mètres carrés de terre. Mais si c’est un grand manoir en cours de construction, le timing est curieux. Peut-être que M. Arnault sait quelque chose dont nous ne sommes pas au courant ?

La dernière pièce du puzzle de la propriété de M. Arnault (du moins jusqu’à présent) est sans doute la plus impressionnante de toutes. En juin 2017, notre garçon avait déboursé 33 900 000 $ pour un immense domaine situé dans les montagnes au-dessus de Beverly Hills, dans une zone connue sous le nom de Beverly Hills Post Office (BHPO). Nous croyons savoir que la propriété était essentiellement vacante au moment de son acquisition et il est maintenant dans les toutes premières étapes de la construction de quelque chose – mais encore une fois, nous n’avons pas la moindre idée de ce que quelque chose est.

Juste pour vous donner une idée de la façon dont M. Arnault achète au prix fort, autrement dit sans compter, le vendeur de la propriété de BHPO – un entrepreneur de sacs à main transformé en promoteur immobilier Bruce Makowsky- a payé «seulement» 18,4 millions de dollars pour la propriété moins de trois ans avant de la vendre à M. Arnault Cela signifie que M. Makowsky a réalisé un bénéfice de plus de 15 millions de dollars! Moins les honoraires d’agence, les frais de permis, les améliorations et autres frais accessoires, bien sûr.

La supposition de Yolanda est que ces trois nouveaux complexes immobiliers ne sont pas destinés à être des maisons familiales pour les Arnault. Au contraire, ils seront des résidences de premier ordre et seront éventuellement mis en vente avec des étiquettes de prix absurdes à neuf chiffres. De tels événements deviennent rapidement la nouvelle norme à Los Angeles.

Mais si telle est l’intention de M. Arnault, nous nous inquiétons de ses chances de succès. Combien de personnes avec plus de 100 millions de dollars à dépenser pour une maison cherchent à acheter à Los Angeles? Il y a beaucoup de milliardaires, bien sûr. Mais même la plupart des milliardaires ne se soucient pas de battre des records immobiliers avec leurs giga-manoirs remarquables. Et rien qu’à Trousdale, M. Arnault a déjà dépensé 62,5 millions de dollars en terre. Une fois la nouvelle plateforme terminée, il participera probablement au projet pour près de 100 millions de dollars.

Il est peu probable qu’un profit puisse en être tiré. Mais nous supposons que si quelqu’un peut le faire, c’est bien M. Arnault.

Galerie
Publié le 20/11/2018