Mode

Anna Wintour va enfin prendre sa retraite en Septembre prochain

+1+2+3+4+5

Maintenant que Colette a fermé et que la marque Vêtements ne vend plus rien, c’est au tour d’Anna Wintour de tirer sa révérence à la rentrée prochaine. Ce n’est pour l’instant qu’une rumeur mais nous sommes bien informés, Condé Nast va se séparer de mamy-mode. Autrement dit, Anna a actuellement un pistolet sur la tête.

La grande prêtresse des industries de la mode et de l’édition est devenue rédactrice en chef de Vogue en 1988, il aura donc fallu 30 ans pour la déloger. Elle va quitter son rôle tout-puissant cet été après le Mariage névrotique et népotique en juillet de sa fille, Bee Schaffer, avec Francesco Carrozzini, le fils de l’ancienne rédactrice du Vogue italien, Franca Sozzani.

Pour ne pas partir comme une mal-propre à 68 ans, elle clôturera sur le numéro de septembre de Vogue. Et c’est normalement le rédacteur en chef de Vogue UK, Edward Enninful, qui sera son remplaçant.

L’ancien président de Condé Nast décédé en octobre 2017, était la pom-pom girl de Wintour. Mais maintenant qu’il est mort plus personne ne la protège. L’actuel président de Condé Nast International, Jonathan Newhouse, n’aime pas qu’Anna Wintour possède autant pouvoir et favorise Enninful. Question de génération sans doute.

Wintour, pour se sauver la face, va essayer de prendre la direction du British Fashion Council ou mieux un poste d’ambassadeur à Londres avant sans doute de devoir rentrer en Ehpad. Son interview de fin de carrière a déjà été arrangée et accordée au New York Times – le journal qui lisse tous les départs d’anciennes icônes de la presse.

En tant que directrice artistique de Condé Nast, Anna Wintour, n’a supervisé qu’une suite d’échecs de grande envergure. De la fermeture des éditions imprimées de Teen Vogue en passant par Self et Details ainsi que le site Style.com. Elle a cramé plus de 100 millions de dollars selon certaines sources et est responsable du licenciement de plus de 200 personnes cette année.

Comme nous l’avons assez répété, en 2018 le pouvoir est mathématique. Instagram a de toute façon déjà remplacé l’autorité culturelle de Condé Nast. Et pour mémoire, voici ce que nous publions de manière prophétique en 2016, un an après la publication des t-shirts FUCK ANNA WINTOUR :

Quand VOGUE MAGAZINE ne sera plus publié
Quand ANNA WINTOUR annoncera sa retraite
Quand VETEMENTS ne sera plus qu’une mauvaise blague
Quand REI KAWAKUBO dira enfin quelque chose
Quand GOSHA RUBCHINSKIY réalisera une vidéo porno de skate
Quand VIRGIL ABLOH remplacera RICCARDO TISCI chez GIVENCHY
Quand OLIVIER ZAHM réalisera qu’il est sans importance
Quand DEREK BLABERG ne sera plus invité nul part
Quand LOTTA VOLKOVA comprendra qu’elle est jetable
Quand MARFA JOURNAL ne sera plus publié
Quand JAMES JEBBIA vendra SUPREME à LVMH ou KERING
Quand DOVER STREET MARKET fermera
Quand PAUL HAMELINE comprendra que son moment est passé
Quand RE-EDITION MAGAZINE ne sera plus publié
Quand JONATHAN ANDERSON portera sa propre collection homme
Quand SARAH MOWER réalisera qu’elle n’est pas une critique mais une publiciste
Quand IDEA BOOKS avouera que c’est un bureau de propagande
Quand quelqu’un dira à JUERGEN TELLER qu’il n’est pas un génie
Quand O32c MAGAZINE ne sera plus publié
Quand quelqu’un préviendra LILY MCMENAMY qu’on a plus besoin d’elle
Quand MARK ZUCKERBERG remplacera JONATHAN NEWHOUSE au premier rang
Quand COLLIER SCHORR prendra une photographie intéressante
Quand COLETTE fermera
Quand le monde de la mode admettra que c’est une agence de contrôle et de surveillance

Galerie
Publié le 03/04/2018