defaultCat

Universal, Sony et YouTube inventent le MTV du Web :

+1+2+3+4+5

Reliquat de l’émergence de MTV et de l’âge d’or de l’industrie du disque des années 80 et 90, le vidéoclip a été peu à peu délaissé par les chaînes télévisées pour migrer vers le web, où son rôle et sa fonction commerciale ont trouvé un nouveau souffle.

En effet, le site de clips musicaux, dont la création avait été annoncée en avril par YouTube et Universal Music, se présente comme mariant « ce qu’il y a de mieux dans les contenus musicaux avec la technologie dernier cri et la communauté d’utilisateurs de YouTube ».

Ses programmes seront accessibles à la fois sur son site propre et sur YouTube, filiale de Google.

« L’intention de Vevo est d’offrir aux fans de musique un accès sans égal à un riche catalogue musical (…), qu’il s’agisse de vidéos traditionnelles ou d’autres programmes nouveaux et originaux », a expliqué le directeur général du site Rio Caraeff, cité dans un communiqué.

vevo

Vevo a précisé que l’an prochain, ses programmes seraient enrichis des émissions de 90 stations de radio CBS, apportant notamment des concerts en direct, des entretiens avec des artistes et autres couvertures des coulisses d’évenement musicaux.

Les contenus du site musical Last.fm, propriété de CBS, viendront également enrichir Vevo.

Galerie
Publié le 10/12/2009