Clip

Une ode à l’Italie du sud par Julien Paolini

+1+2+3+4+5

Le réalisateur Julien Paolini revient avec un clip pour Feder que Paolo Sorrentino ne renierait pas. Comme toujours avec Julien, on est un peu frustré que ça s’arrête au bout de quelques minutes. Avec lui, les clips ou les court-métrages c’est bien, mais on attend maintenant avec impatience un premier long-métrage.
D’ailleurs, comme il a pu nous le confier, « ces dernières années, je suis obsédé par la naissance des émotions. Quand Feder et son manager m’ont proposé le track, je sortais d’une série de repérages à Palerme pour un projet de long-métrages… La Sicile est un endroit à part, d’une émotion rare. J’y passe de plus en plus de temps. Il y a un vrai mystère palpable, teintée d’une violence ancestrale. Visuellement la Méditerranée me rend dingue. Avec Tristan Chenais, mon directeur de la photographie, on a suivi le soleil non stop de l’aube au crépuscule. J’ai imaginé une ode à l’Italie du sud portée par Syrus Shahidi, mon alter ego de cinéma. Le retour d’un pêcheur sicilien au bercail, un fantasme de Michael Cimino… sans Christophe Lambert. »

Written and directed by Julien Paolini
Staring: Syrus Shahidi
And Virginia Perroni, Vito Crimi, Lorenzo Randazzo, Luca Gingillo, Giovanni Zingale
Director of Photography : Tristan Chenais
1st AC : Maxime Beauquesnes
2nd AC: Ugo Villion
Steadycam operator : Antony Tarente
Editor : Gwen Ghelid
Produced by : Les Tribuns (Alexia Jaubert)
Line producer: Delphine Tardieu
Line producer Palermo: Vincenzo Cusumano
Paris assistant director: Sinbad Iksel
For : Gin - Warner
Set design : Silvana Miliciotto, Lisa Paolini
A D : Julien Paolini
Stylism : Jean Charline Tomlinson
Assisted by: Laetitia Kandolo, Yohann Emmanuel Alexander
Coloring : JC Savelli
Sound design: Laurent d'Herbécourt
Location manager: Ignazio Zarcone, Daniele Merlino
Galerie
Publié le 19/04/2017