Clip

Est-ce que la société de production Soldats vient encore de produire un clip culte ?

+1+2+3+4+5

Il y a deux ans nous classions la société de production SOLDATS, encore à ses débuts, comme l’une des futures maisons de production française qui feront l’avenir à Paris. Un an après, nous titrions : Avec Soldats la guerre des contenus peut commencer. Et pour dire vrai, on aime bien avoir raison, c’est l’avantage à s’essayer de produire du journalisme prédictif.

Puisque à en croire la rentrée 2017 de Soldats, d’abord avec la sortie d’un film choc réalisé par l’excellent Vladimir Baranovski, et aujourd’hui avec la sortie d’un clip complétement fou pour le groupe KCPK, réalisé par Loïc Andrieu, on est en droit de se dire qu’on avait vu juste. Avec ce dernier clip, le réalisateur très prometteur Loïc Andrieu a voulu mettre en scène « un écho intemporel à la fin de la jeunesse et de l’innocence ». Autrement dit, le réalisateur nous transporte ici dans un voyage au pays des angoisses adolescentes où la tension sexuelle s’entremêle à la pureté de la jeunesse.

Plus de six minutes sous haute tension. Scotché face à son écran comme un nouveau né aux jupes de sa maman, ce clip est un petit bijou narratif. Freud et Lacan auraient d’ailleurs adoré pouvoir étudier l’une des premières scènes de ce film-clip où une jeune fille surprend sa mère en train de faire une fellation à un homme inconnu.

C’est donc tout naturellement que Soldats Films va développer l’univers foisonnant de Loïc Andrieu qui a commencé sa carrière en tant qu’opérateur steadycam sur plus de 130 longs métrages dont certains réalisés par Luc Besson, Leos Carax ou encore Jacques Audiard pour ne citer qu’eux.

Que peut-on rajouter de plus, à part peut-être que Soldats est sur le point de commencer à retourner un marché de l’image parisien longtemps sclérosé, mais heureusement plus pour longtemps…

 

Music video Directed by Loïc Andrieu
Music by KCPK performing "The End"
Production Company : Soldats Films
Producer : Pierre Cazenave-Kaufman (Soldats Films)
VFX Producer : David Danesi (Digital District)
Director Of Photography : Nicolas Loir
Editor : Naza Giral (Soldats Films)
Colorist : Mathieu Caplanne
Art Directors : Loic Andrieu & Simone Canez-Sabus
Starring Fleur Geffrier, Guillemette Barioz, Zara Prassinot, Thomas Renaux
Label : Pias
Video Commissioner : Tanguy Dairaine
© Soldats Films & Pias
Full Credits :
Executive Producers : Pierre Cazenave-Kaufman, David Danesi, Grégoire Giral
Co-Producer : Benjamin Benhamou
Associate Producer : Tanguy Dairaine
Unit Production Managers : Victoria Videnina & Tom Bertrand
1st AD : Vincent Champagnac
Production assistants : Valentine Kervagoret & Clarisse Aïn & Jean-Baptiste Guittard
Production Designers : Claude Neron & Didier Billet
Set decorators : Vincent Schlumberger, Maude Blanchard, Benjamin Gatti, Hatem Diab, Clarisse Aïn
Stylists : Anne-Laure Nicolas
Make-up artists : Djoher Aït Amer & Nina Lefevre
Props master : Charlotte Kraus
Casting director : Celine Garnier
1st AC : Vincent Toubel & Jeremy Mauroy
2nd AC : Paul Bailleux
D.I.T : Edouardo Fraschini
Sound operator : Maxime Brunel
Sound design & Mix : Olivier Ranquet
Gaffer : Franck Barrault
Electricians : Jean Philippe Labille & Nicolas Coudsi & Rodolphe Juteau & Marina Klimoff & Gabrielle Petit & Laura Sfeir
Key Grips : Benjamin Renaud & Benjamin Rame
Grips : Arthur Ehret & Jean-Charles Etien & Thomas Bigot
Crane operator : Philippe Mourier
Location manager : Charles Miambanzila
Unit managers : Olivier Barges & Kija King Blain & Pierre Campet & Thomas Naville & Amélie Lelong & Louis Ziegle
Post House : Digital District
Post Producer : Grégoire Giral (Soldats Films) - David Danesi (Digital District)
VFX Post Production Supervisors : Dorothée Semezis & Marc-Thomas Cavé & François Schmit at Digital District
On Set VFX Supervisor : Jerome Billet
After Effects by : Naza Giral (Soldats Films) - Rémi Muzzupapa (Soldats Films) - .... + + + +
3D by : Marc-Thomas Cavé
Flame by : Christophe
Nuke & ... by : Cath
Photographer & Thumbnail pic : Keffer
Ford Mercury Cougar 1968 owner Thomas Blatier
Making of : Victor Sellier
Galerie
Publié le 18/10/2017