Cinéma

Vive la France, le documentaire pamphlétaire de Michel Audiard à voir ici en intégralité

+1+2+3+4+5

Michel Audiard, l’anarchiste de droite a réalisé (avec l’aide de Siné pour les illustrations) en 1974 un documentaire pamphlétaire très différent de ses autres films.
Comme tout documentaire, celui-ci reflète le point de vue de son auteur. Audiard commente ici des bandes d’actualités de la troisième république jusqu’aux années « De Gaulle » en n’omettant pas les deux guerres mondiales et l’occupation. Le ton est volontairement caustique, proche de la moquerie et n’épargne (presque) personne.

Et dire que ce documentaire rare a déjà 43 ans et n’a étonnamment pas prit une ride. Au contraire. A l’heure de l’aseptisation culturelle généralisée, Michel Audiard parait ici plus acide et vivant que jamais.

Réalisation : Michel Audiard
Scénario : Michel Audiard et André Viard
Illustrations : Siné
Son : Maurice Laroche
Montage : Michelle David, Claude Durand et Jacqueline Thiédot
Musique : Eddie Vartan
Production : André Genovès
Directeur de production : Guy Azzi
Pays d'origine : Drapeau de la France France
Genre : Film documentaire
Durée : 85 min
Dates de sortie :
Drapeau de la France France : 18 septembre 1974
Bande sonore

Le clown est mort (Giani Esposito)
Une jolie fleur (Georges Brassens)
Zorro est arrivé (Henri Salvador)
Paris je t'Aime (Maurice Chevalier)
Ça c'est Paris (Mistinguett)
En revenant d'la revue (Bourvil)
J'attendrai (Rina Ketty)
Monsieur l'étranger (Betty Mars)
Y a d'la Joie ! (Maurice Chevalier)
J'ai deux amours (Joséphine Baker)
Ça fait d'excellents Français (Maurice Chevalier)
C'est papa, c'est parisien (Georges Milton)
Galerie
Publié le 10/10/2017