Cinéma

UNE ANNÉE DE CINÉMA EN 6 MINUTES

+1+2+3+4+5

Ça part dans tous les sens. Sensiblement à la même vitesse que l’année écoulée. Mieux vaut vous brancher les doigts dans la prise avant. Pour l’entrainement. Parce que nous vous défions de ne pas avoir le vertige à la fin des 6 minutes. Pour les plus sensibles d’entres vous palpitations et révulsions sont à prévoir. Et on doit cette épilepsie visuelle à un certain Sleepy Skunk. Pour les plus consciencieux la liste complète des films et le découpage est à voir ici.

 

Galerie
Publié le 10/12/2012