Cinéma

Stéphane Sednaoui, la beauté de la réalité

+1+2+3+4+5

Comme photojournaliste, il a couvert, entre autre, la révolution roumaine et les attentats du World Trade Center. Comme photographe de mode, il collabore avec Vanity Fair, Vogue ou Numéro. Il réalise les couvertures d’album de Björk et McSolaar. Entre autre. Comme réalisateur de clip, il tourne pour les Red Hot (récompensé pour Give It Away), Lou Reed, Björk, Massive Atack, U2, Madonna, Beck, Jamiroquaï, NTM. Entre autre. Il tourne également 4 courts métrages et quelques publicités. Vous comprendrez, dès lors, que dire de Stéphane Sednaoui qu’il est une pointure n’est pas exagéré.

Stéphane Sednaoui débute comme modèle. Il se retrouve devant les objectifs des plus grands (Meisel, Lindbergh, Klein, Warhol). Il apprend. Et suit son mentor William Klein sur le film Mode In France. Il continue d’apprendre. Il n’a que 22 ans, mais son parcours d’autodidacte est déjà bien entamé.

Stéphane Sednaoui (cousin de Elisa si vous vous posez la question depuis le début de ce portrait) expose également, continue de tourner et de parcourir le monde. Une capacité unique à se plier à l’univers d’un artiste, à observer le monde dans ses plus atroces cruautés, pour en sortir parfois le beau, parfois le vrai.

On vous quitte avec ce court-métrage de 10 minutes, clip du fameux Walk On The Wild Side de Lou Reed, à la fois tendre et réaliste.

Galerie
Publié le 29/05/2012