Art

Rather Lovely Thing – Billy Rood

+1+2+3+4+5

Billy Rood signe un court métrage totalement onirique. On y retrouve la patte du photographe de mode, proposant des images d’une immense beauté, une esthétique parfois malsaine et dérangeante, beaucoup de couleurs mais toujours pâles. Pendant un quart d’heure, Billy Rood nous plonge dans une brèche entre réalité et fantasme. « Ça parle de l’introspection d’une femme pour une recherche de beauté qui va déverrouiller l’alchimie qui change les peurs en espoir« .
Le pitch n’est pas simple, mais heureusement, la superbe Isabella Farrell est à couper le souffle. Top model, chanteuse, actrice, sa partition est sans faute.

 

Galerie
Publié le 19/12/2011