Cinéma

Punks, Poets & Valley Girls. Voici l’univers cinématographique 100% féminin de Zoé Sagan

+1+2+3+4+5

Nous avons eu le privilège de lire la première œuvre de Zoé Sagan… étant encore sous le choc, nous avons voulu lui demander d’anticiper l’adaptation cinématographique du livre prévue pour 2020. Voici ce que nous avons reçu de Brooklyn où elle réside actuellement :

« Ce que je vais vous présenter ici, j’aurais dû le conserver silencieusement comme des données secrètes. Mais j’ai terminé mon livre et le nombre de producteurs curieux d’en savoir davantage au sujet de mon idée « d’adaptation cinématographique » augmente. Donc, pour faire simple et ne pas avoir à me répéter, je vais introduire ici toutes les réalisatrices qui m’ont inspirée. De Kathryn Bigelow à Amy Heckerling en passant par Geneviève Robert, Juliet Bashore, Allison Anders, Penny Marshall ou Penelope Spheeris. Elles étaient les premières femmes à apporter une vision féminine inédite dans le cinéma traditionnel.

Et puis, il y a eu les réalisatrices pionnières telles que Kathleen Collins, Lizzie Borden et Donna Deitch qui ont su défier le statu quo de l’ère Reagan afin de présenter leurs histoires et leurs expériences à l’écran, comme je vais défier l’ordre actuel français pour présenter mon histoire et ainsi remettre en question le statu quo de l’ère Arnault. Ces références sont donc fondatrices et essentielles pour imaginer ce que je vais produire et réaliser.

Toutes les femmes que je vais vous présenter ici sont totalement inconnues en France. Les producteurs, ne connaissant pas eux-mêmes mes références, m’ont tous dit de ne pas dévoiler mon projet. J’ai toujours l’habitude de faire exactement le contraire de ce qu’on me dit et c’est justement parce qu’ils m’ont demandé de conserver cela secret que j’en fais ici un billet rapide… parce que je sais que des milliers de réalisatrices et productrices se connectent souvent sur APAR.TV.

Messieurs, il ne fallait pas me recommander « de ne surtout rien publier sur le sujet », car c’est invariablement ce qui me met la puce à l’oreille. Je me demande encore pourquoi les uns m’ont répondu que « Raf Simons, Virgil Abloh ou Jefferson Hack allaient dépouiller mes données pour tout récupérer dans leur collection de mode » tandis que d’autres me prévenaient « tu sais entre Gilles Lelouche, Nicolas Bedos et Guillaume Canet qui savent qu’ils vont se faire remplacer par des femmes réalisatrices, ils vont tout te becter avant même que tu sois dans les librairies européennes ». Il suffit de me dire ça pour que je fasse le contraire de ce qu’on me conseille. Pour voir…

Ce ne sont ici que des œuvres ultra-radicales que je suis partie revoir en intégralité au BAM, à Brooklyn. La moitié de ma famille est américaine et m’a éduquée avec ses femmes, j’étais très jeune mais elles m’ont laissé une trace à l’âme indélébile. Maintenant que je vis en France et que j’ai terminé une œuvre littéraire importante, je vais leur rendre hommage et importer leur radicalité en Europe en adoptant les préceptes qu’elles m’ont transmis enfant pour l’adaptation cinématographique de ma première œuvre. Elles me l’avaient bien dit : « tu verras Zoé, un jour ça sera à toi d’être derrière la caméra, et ce jour-là, tu te souviendras de tout ce qu’on a pu te transmettre ». Ce jour est arrivé et je suis fière de partager avec vous ces films, pour beaucoup dans leur intégralité, qui ont fait que j’ai très tôt eu ma propre définition de ce qu’était un cinéma féminin (et non féministe) et qui ont prouvé qu’il est possible de créer des images à la fois transgressives ET populaires. »

The Decline of Western Civilization réalisé par Penelope Spheeris

The Decline of Western Civilization Part II: The Metal Years réalisé par Penelope Spheeris

Variety réalisé par Bette Gordon

Smithereens réalisé par Susan Seidelman

Desperately Seeking Susan réalisé par Susan Seidelman

Valley Girl réalisé par Martha Coolidge

Crossing Delancey réalisé par Joan Micklin Silver

Smooth Talk réalisé par Joyce Chopra

Losing Ground réalisé par Kathleen Collins

Desert Hearts réalisé par Donna Deitch

Kamikaze Hearts réalisé par Juliet Bashore

True Love réalisé par Nancy Savoca

Near Dark réalisé par Kathryn Bigelow

Border Radio réalisé par Allison Anders

Casual Sex? réalisé par Geneviève Robert

Big réalisé par Penny Marshall

Fast Times at Ridgemont High réalisé par Amy Heckerling

Navajo Talking Picture réalisé par Arlene Bowman

La ofrenda réalisé par Lourdes Portillo

Born in Flames réalisé par Lizzie Borden

Suburbia réalisé par Penelope Spheeris

Yentl réalisé par Barbra Streisand

Sleepwalk réalisé par Sara Driver

Galerie
Publié le 07/08/2019