Cinéma

People of Nowhere : le film qui soulève les cœurs et les consciences

+1+2+3+4+5

Nous sommes tous des immigrés. Quel que soit notre lieu de naissance. Malheureusement beaucoup ne veulent pas y penser. Pour y remédier à sa façon le réalisateur Lior Sperandeo a signé un film court sans dialogues ce qui n’enlève rien à sa puissance narrative. En moins de deux minutes, Lior Sperandeo soulève les cœurs et les consciences. Mais au lieu de commenter son film, le mieux est de le laisser nous expliquer son point de vue…
« J’ai lu et entendu des opinions différentes sur la vague de réfugiés syriens qui tentent de faire leur chemin dans l’UE. Puis je suis allé à Lesvos. 7 jours sur l’île grecque qui m’a donné, d’un point de vue humain, un regard sain sur la situation. En voyant les gens de mes propres yeux, et en sentant leur profonde lutte, ça a brisé mon cœur. Sont-ils la «menace» dont les gens parle ? Tout ce que je voyais étaient des gens courageux en temps de crise, à la recherche d’espoir. J’ai aussi rencontré de braves volontaires de partout dans le monde pour aider toutes ces personnes, indépendamment de leur religion ou de leur race. Ce qui m’a inspiré. Mon espoir est que cette vidéo pourrait abattre certains des murs d’idées fausses que nous avons construits autour de nous. »

“Désormais, la Police des Frontières surveillera les accouchements pour lutter contre l'immigration clandestine. ”
Roland Topor.
Galerie
Publié le 01/12/2015