Art

MOVEment : quand la mode, la danse et le cinéma s’unissent

+1+2+3+4+5

La danse aura traversé le début du XXIème siècle comme une déferlante de grâce et de beauté. Phénomène logique s’il en est. Art le plus visuel qui soit, en photo comme en mouvement. Pour la publicité, porteur de valeurs de beauté, de pureté, de simplicité, une touche presque divine pour l’homme du quotidien. Pour la narration cinématographique, le combat, le défi, l’obstination, le dépassement de soi.
La danse est un art unique. Il est le seul à marier la discipline, le support et l’artiste en une même entité. Le danseur en mouvement est à la fois le maître, la toile et le pinceau. A la fois le musicien, l’instrument et la musique. Un art total en somme. Et la production visuelle en aura compris tous les intérêts. Se concentrer sur la chorégraphie et ses valeurs positives et son esthétique immédiate pour la publicité. Focus sur le danseur pour le cinéma avec sa passion, ses douleurs et son abnégation.
Cette gémellité de la danse, combinée à sa beauté évidente, pouvant émouvoir même les plus profanes, en fait l’outil parfait du communicant sous toutes ses formes. Le couteau suisse, à qui l’on peut faire dire tout et son contraire. La danse est un message qui ne nécessite aucune explication, porteurs de valeurs antinomiques, enrobé dans la plus évidente beauté. Bref, le graal.

Graal que le magazine Another vient de récupérer pour commanditer 7 films réalisés par les talents d’aujourd’hui et de demain en collaboration chacun avec d’immenses chorégraphes et designers.
Conçu par Jefferson Hack, MOVEment est justement né de la volonté de voir les chorégraphes et les réalisateurs travaillant ensemble pour pousser la réflexion autour du corps et de son rapport à la caméra. Les designers ont été invités à créer des costumes sur mesure pour les danseurs et ainsi augmenter visuellement l’expérimentation. Le tout, en partenariat avec les sommités du monde de la danse, chaque collaboration a été un engagement profond et artistique avec le corps en mouvement. Voici le résultat en images…

Stephen Jones Millinery x Jasmin Vardimon x Ford Vignale

Prada x Dancers of Tanztheater Wuppertal

Chalayan x AyaBambi and Ryan Heffington

Alexander McQueen x Marie-Agnès Gillot

Gareth Pugh x Wayne McGregor

Calvin Klein Collection x Jonah Bokaer and Julie Kent

Iris Van Herpen x Russell Maliphant

Galerie
Publié le 23/04/2015