Cinéma

Maja Milos, la sulfureuse

+1+2+3+4+5

Maja Milos est née à Belgrade le 16 mai 1983. Pendant ses études, elle réalise pas moins de 11 films. Interval et Si tu t’imagines font le tour des festivals en Serbie, Macédoine, Allemagne, Hollande, Finlande…
En 2006, elle intègre La Femis. Son premier film Klip est une vision acerbe, violente et ultra réaliste de la jeunesse, des rêves, de la sexualité, de la Serbie, de l’éducation et d’encore beaucoup d’autres thèmes. Un film que l’on attend avec un peu d’appréhension, comme on attend la livraison d’explosifs.

Sulfureuse, Maja l’est, à n’en pas douter. Dans tous les sens du terme d’ailleurs. « Je suis sure de vouloir faire des films sociaux et traitant de la sexualité dans les relaltions homme-femme. C’est quelque chose qui m’intéresse au plus haut point« .

Que ce soit dans ces documentaires ou ses films, Maja Milos n’étudie jamais directement la sexualité, même si elle la montre. A travers ce prisme, c’est l’intimité et la communication qui se trouvent mises à nues. Et c’est une façon plus sure que la pornographie de lever toute pudeur au sexe.

Galerie
Publié le 29/07/2012