Cinéma

Lumière sur Victoria Mahoney

+1+2+3+4+5

Elle a d’abord été actrice pour le théâtre, puis pour le ciné. Quelques pièces dans le off Broadway et des apparitions dans des shows loin d’être inconnus comme la série Seinfeld ou La Revanche d’une Blonde. « Des films ridicules auxquels j’ai participé pour pouvoir me nourrir ». Frustrée, insatisfaite, Victoria se lance dans l’écriture. Elle prend des cours avec Hubert Selby Jr, aka Cubby, auteur de Requiem for a Dream et de Last Exit to Brooklyn. « Il m’a donné de vrais points de repère à la place des mes fantaisies d’écriture ». Elle écrit donc le scénario de Yelling To The Sky (dont elle est aussi réalisatrice et productrice), l’histoire d’une jeune fille de 17 ans qui grandit dans une famille désintégrée de New-York.

Une histoire autobiographique. Jusqu’à quel point ? « Quand les éléments autobiographiques fonctionnaient dans la narration, je les gardais, sinon, je ne les gardais pas ». Pour ce premier long, Victoria Mahoney démontre un immense talent de direction d’acteur et une subtilité rare dans l’écriture. « Je voulais absolument avoir des personnages aux multiples facettes. En tant que scénariste, vous avez l’obligation de passer outre les évidences ».

Galerie
Publié le 27/07/2011