Cinéma

L’incroyable documentaire anti-internet de Werner Herzog à voir ici en intégralité

+1+2+3+4+5

L’année dernière le cinéaste Werner Herzog a réalisé un film documentaire incroyable sous le titre « Lo and Behold, Reveries of the Connected World », aujourd’hui disponible ici, plus ou moins légalement. Mais le jeu en vaut la chandelle. Le sujet du film étant l’exploration par Werner Herzog de l’Internet et du monde connecté. Structuré en dix chapitres le film remonte aux origines d’Internet en 1969 et analyse l’influence de cette avancée technologique sur la société.

Des astrophysiciens utopiques aux hackers hors-la-loi en passant par des gamers en cure de désintox, Werner Herzog dresse un portrait indirect de notre présent sur les cinq continents. Prisonnier d’une nouvelle ère digitale où plus personne ne comprend rien. Laissant le soin à quatre ou cinq multinationales de surveiller et contrôler tout les faits et gestes de tous les citoyens. Derrière les images de Werner Herzog se cache l’envers du décors de notre monde contemporain.

Ce n’est pas la joie. Loin du monde merveilleux de Dinseyland, Werner Herzog entrevoit ici le XXIeme siècle avec un air fataliste. Mais sous son œil forcement instructif !

Galerie
Publié le 26/10/2017