Cinéma

Les 37 apparitions d’Alfred Hitchcock en un seul film

+1+2+3+4+5

Alfred Hitchcock a fait des dizaines d’apparitions dans ses films, souvent parce qu’il n’avait pas les moyens de rémunérer des figurants. Réunies aujourd’hui dans un super-cut exclusif, les « caméos » d’Alfred Hitchcock restent un puit d’inspiration. Mais au fait qu’est ce qu’un « caméo » exactement ?
C’est avant tout un clin d’œil, c’est pourquoi il n’est généralement pas crédité. Il est bref et souvent anecdotique, car il n’influe généralement pas sur le cours de l’histoire. Il peut être ouvertement montré, ou bien décelable par les seuls spectateurs avertis. Par extension, le terme « caméo » peut désigner toute apparition d’une personne dans une œuvre où l’on ne s’attendrait pas à la voir. Le créateur du genre en littérature est Honoré de Balzac avec sa technique des personnages secondaires réapparaissant dans la Comédie humaine. Au cinéma, le maître en la matière reste encore aujourd’hui Hitchcock parce qu’au fond ce qui reste dans la mémoire collective c’est bien ses « cameos ». De 1927 dans The Lodger à 1976 avec son apparition dans Family Plot, le cinéaste n’a cessé d’innover dans ce genre à part. Au final, c’est devenu sa signature indélébile…

“Le théâtre, c’est la vie ; ses moments d’ennui en moins.”

“Demander à un homme qui raconte des histoires de tenir compte de la vraisemblance me paraît aussi ridicule que de demander à un peintre figuratif de représenter les choses avec exactitude.”
Alfred Hitchcock
Galerie
Publié le 31/05/2015