Cinéma

LES 30 DE MOINS DE 30 ANS

+1+2+3+4+5

Ils sont jeunes, très jeunes, nés au plus tard en 1982, alors évidemment on ne les prend pas encore tout à fait au sérieux, pourtant la France de demain c’est eux. Ils n’en sont qu’au début de leur carrière mais leur CV ferait pâlir de jalousie n’importe quel étudiant en recherche d’emploi.
On a choisit de rester en France donc ne vous attendez pas à voir apparaitre des noms comme Robert Pattinson, Justin Bieber, Katy Perry ou autre Lady Gaga. L’idée a été plutôt de sélectionner (avec une objectivité de juge impartial, cela va s’en dire)  les 30 qui ont réussit à graver leurs noms dans un paysage médiatique et culturel complétement saturé par leurs ainés.
Et contrairement à ces derniers, comme ils sont tous nés après 1980, ils ont tous une page Facebook à leur effigie. Et plutôt qu’une mini bio pitchée en deux lignes, on a préféré vous laisser cliquer sur leurs pages perso (qu’ils doivent consulter régulièrement, comme nous tous, sur écrans portables) histoire d’immortaliser, une bonne fois pour toute, ceux qui squatteront la décennie à venir.
La jeunesse a toujours été le temps des accélérations et des passions inutiles, sauf qu’aujourd’hui elle est élevée au rang d’art. Et dans ce nouvel art, 30 visages se sont détachés de la masse d’éternels  post-adolescents que nous sommes. Passage en revue.

Dans le cinéma, on ne peut d’ores et déjà plus passer à côté de Pierre Niney, Déborah François, Leila Bekhti, Gaspard Ulliel, Félix Moati, Vincent Lacoste, Yoann Lemoine et Franck Gastambide.

Dans les médias, comment ne pas s’arrêter devant Redouanne Harjane, Kyan Kojandi, Mouloud Achour, Vincent Glad, Baptiste Lecaplain, Kev Adams ou encore Norman.


Sur le web, impossible de faire l’impasse sur Stephen des Aulnois, Abdel Bounane, Anaïs Carayon, Romain Colin et Titiou Lecoq.

Dans la littérature, c’est incontestablement Joël Dicker, Arthur Dreyfus et Oscar Coop-Phane qui feront taire tous ceux qui pensent qu’on ne peut pas écrire avant d’avoir vécu.

Et puis il y a la musique, avec Orelsan, Nekfeu (1995) et Soko. Avant de finir par la seule industrie qui n’a jamais rejeté la jeunesse : le sport, marqué cette année par Teddy Riner, Rio Mavuba, Jo wilfried Tsonga et Yannick Agnel.

Galerie
Publié le 11/12/2012