Cinéma

Kung Fury : le film qui va casser internet

+1+2+3+4+5

Un budget levé sur Kickstarter de 600.000$ et une projection au festival de Cannes à la Quinzaine des réalisateurs. Voilà les premières marches de l’escalier qui va mener David Sandberg au succès. Ce jeune réal suédois de 29 ans a pondu un petit bijou. Une demie-heure d’année 80 et de grand n’importe quoi (des duels contre des raptors lasers avant de combattre Hitler avec l’aide de Thor… si, si, c’est n’importe quoi).
David Sandberg interprète lui-même le rôle principal, le reste n’est que maîtrise des codes des réals des 80’s, mais aussi de nombreux styles cinématographiques.
Un mec, un peu geek, qui s’inspire des séries B («Je me suis inspiré de tout ce que j’ai aimé pendant mon enfance. Ghostbusters, Jurassic Park, McGyver, Miami Vice, les tortues Ninja et tous les autres émissions que j’ai pu regarder,» explique-t-il à Slate), ça ne vous rappelle rien ? Si, tu Tarantino tout craché.
Avec, pour le coup, un David Hasselhoff (revenu en léger Cameo, avec un jeu de mot bien pourri) qui ressort une chanson pour l’occasion qui cumule 11 millions de vues.
Kung Fury compte 3 millions de vues en 24 heures et c’est pas fini.

Galerie
Publié le 29/05/2015