Cinéma

L’amour à trois a enfin son court-métrage sous la direction de Tommasco Landucci

+1+2+3+4+5

Les adolescents aiment jouer aux jeux de l’amour comme aux jeux de la mort. Et c’est ce qu’a essayé de mettre en scène l’excellent réalisateur Tommasco Landucci. A l’heure où beaucoup de professionnels de l’imaginaire essayent d’écrire des scénarios parlant de passions, de couple à trois ou de triolisme mal fagoté,  on constate finalement que peu y arrive (sans tomber dans le pathos ou dans les clichés du genre). Surtout à une époque où le couple a besoin d’être redéfini. Ici c’est donc l’amour à trois qui passe au crible de la caméra du metteur en scène. Un triptyque amoureux difficile à gérer, et pourtant totalement maitrisé, incroyable quand l’on sait que le réalisateur (promis à un grand avenir cinématographique) n’a que 28 ans.

L’air de rien, on vient sans doute de voir le meilleur court-métrage de l’année…

Tommaso Landucci was born in 1989. In 2011 director Daniele Luchetti accepted him in director's class of CSC (Sperimental Centre of Cinema), the Italian National School of Cinema. During this years he worked ad assistant director of director Claudio Giovannesi in a movie called "Alì ha gli occhi azzurri (Alì has blue eyes)". In this moment he's working with director Luca Guadagnino as personal assistant director.
Galerie
Publié le 02/11/2017