Cinéma

L.A. SELON QUENTIN JONES

+1+2+3+4+5

Quentin Jones abandonne un instant les films de mode ultra réussis (ou même ses expériences de body painting envoûtantes) pour tenter de brosser un portrait de Los Angeles à travers le point de vue de plusieurs personnalités.
On y retrouve entre autre, Olivier Zahm, de Purple, Aaron Rose et la réalisatrice de clips (et de pubs et de l’excellent The Runaways), Floria Sigismondi.
Des opinions très personnelles, mais qui confirment ce que l’on savait déjà : le mythe L.A. existe toujours.

Capture

Capture2

Capture3

Capture4

Galerie
Publié le 26/04/2013