Cinéma

In the Still Night : les premières images énigmatiques d’un court-métrage avec Eric Wareheim

+1+2+3+4+5

Voici les premières images d’un court-métrage à venir qui nous a tapé dans l’oeil. Réalisé à Tokyo par Jean-Baptiste Braud, In the Still Nightest le fruit de la rencontre de 3 cultures chères au réalisateur qui navigue entre la France, le Japon et les Etats-Unis.

Au casting,  Eric Wareheim, acteur brillant issu de l’humour underground new-yorkais (vu notamment dans la série Netflix Master of None d’Aziz Ansari et Alan Yang et dans Réalité et Wrong Cops de Quentin Dupieux) et Saki Asamiya, mannequin japonaise qui incarne pour la première fois à l’écran une femme mystérieuse à la beauté hypnotique. 

Le pitch du film : 

Matthew Hyla, un curateur d’art américain séjournant à l’Hôtel Gajoen Tokyo entre les murs duquel il organise une exposition de jeunes artistes. Distrait et blessé par une rupture amoureuse toute récente, désorienté par sa compréhension très limitée du japonais, Matthew se perd vite dans le dédale des couloirs couverts de chefs-d’œuvre japonais datant de l’ère Showa. Désormais seul, il promène son cœur brisé à travers ce labyrinthe d’œuvres d’arts et se laisse emporter par la rêverie… jusqu’à faire une rencontre surréelle, de celles qui marquent pour toujours.

Quand la nuit seule fait rage…

les premiers mots du teaser résonnent comme une promesse qui présage un film mystérieux et singulier. La fille, l’hôtel, l’américain, le japon, tout y est mais nous sommes pourtant loin du normatif Lost In Translation.
Ici règne l’inquiétante étrangeté, des regards, des dédales de couloirs et d’escaliers feutrés qui rappellent l’atmosphère de la « red room » dans Twin Peaks,  la boite de Pandore de Mullohland Drive ou encore l’absurde théâtre filmé de Luis Bunuel.

Ce film de quinze minutes, où les regards, et le silence assourdissant d’aimer comptent autant que les mots sera bientôt à découvrir en intégralité.

 


In the Still Night
Written and directed by Jean-Baptiste Braud
Starring: Eric Wareheim and Saki Asamiya
Franco-Japanese production (Pen Films / Braud Films in association with Noise Gate Circus)
15 minutes

JEAN-BAPTISTE BRAUD
Jeune réalisateur français, Jean-Baptiste Braud partage sa vie entre la France, le Japon et les États-Unis. C'est ce qui l'a poussé à réaliser In The Still Night, fruit de la rencontre entre ces trois cultures. Il explique : "J'ai voulu réunir des créatifs de différents horizons, de différentes cultures, pour les amener à produire ensemble une œuvre nouvelle et singulière”.
ERIC WAREHEIM
Révélé au public français par la série Netflix Master of None (créée par Aziz Ansari et Alan Yang) et par les films de Quentin Dupieux (Wrong Cops, Réalité), Eric Wareheim s'illustre depuis de nombreuses années aux États-Unis en tant que comédien — notamment au sein du duo Tim & Eric, star de l'humour underground américain.
ericwareheim

SAKI ASAMIYA
Saki Asamiya, mannequin japonaise, œuvre sur les podiums depuis de longues années. Dans ce court-métrage, elle incarne pour la première fois une femme mystérieuse à la beauté hypnotique, dont la rencontre va bouleverser le personnage principal.
Galerie
Publié le 27/11/2018