Cinéma

Famille je vous haïme

+1+2+3+4+5

Paraît-il qu’un artiste doit toujours parler de ce qu’il connait, de ce qui le touche au plus près. Un conseil qu’a suivi Jes Benstock à la lettre. En nous parlant de sa famille pendant dix minutes, le réalisateur qui a reçu le prix du meilleur court au London Short Film Festival pour ce film, nous plonge dans ce que nous avons tous en commun. Un manque ou un trop-plein de famille, ou les deux à la fois. Bref, ce problème qu’est fondamentalement la famille, puisqu’à la fois indispensable et inutile.
Jes Benstock nous invite à nous promener littéralement le long de son arbre généalogique, nous initiant au passage à la psychogénéalogie.

Galerie
Publié le 09/05/2012