Cinéma

87e cérémonie des Oscars – Les pronostics de Michael Meilleur (Part 3)

+1+2+3+4+5

Meilleur acteur dans un second rôle

Oui je sais, comme moi vous êtes déçus que Frank Leboeuf ne soit pas nominé dans la catégorie meilleur acteur dans un second rôle. Car pour ceux à qui ça aurait échappé le champion du monde 98, ancien défenseur de l’équipe de France joue le rôle d’un médecin trachéotomiste dans « une merveilleuse histoire du temps ». Ça explique peut être l’état de ce pauvre Stephen Hawking. Je ne sais pas qui est l’agent de Frank Lebeoeuf mais si quelqu’un mérite un Oscar, c’est bien lui !

On continue avec la catégorie qui est à ce jour une des plus disputées de la soirée. L’an dernier remportée par la moule Jared Leto pour son rôle de travesti sidaïque qui se came la tronche (des critères plutôt payants, sans compter la perte de poids) dans « Dallas Buyers club », l’Oscar du meilleur second rôle est une récompense finalement bien moins secondaire qu’il n’y paraît. Bons nombres de retours au premier plan et de révélations passent par là. Un catégorie très attractive et cette année encore, ne fait pas exception à la règle…


On y retrouve Robert Duvall pour son rôle de père, juge, assassin potentiel en proie à un cancer en phase terminal (+1000). Si on s’en tient au baromètre, on est pas mal pour la côte ! Déjà nominé 6 fois (3 fois pour meilleur second rôle/ 3 fois pour meilleur acteur dont 1 oscar remporté pour « Tendre Bonheur »), l’annonce de la présence du vétéran Duvall a généré une certaine sympathie. Il faut dire que sa prestation dans le film est solide. « Le juge » se rêvait peut être comme un candidat potentiel à la compétition mais une réalisation ampoulée et une écriture sans finesse ont finalement empêchés un parcours plus prestigieux… Reste de ce film, une belle partition collective de ses comédiens ainsi récompensée par la présence de Robert en compet’. Pas volée au vu de ces coups de gueules à répétition et de quelques moments de grâces (la scène de la douche est aussi exigeante que touchante). Duvall est un candidat à prendre au sérieux.
En salles depuis le 22 octobre 2014.

Ethan Hawke joue un père de famille qui se découvre sur le tard dans « Boyhood » de Richard Linklater, un petit rôle en terme de temps de présence (en même temps Anne Hathaway a bien eu un oscars pour 9 minutes de larmes dans la merde « Les Misérables » ) mais une vraie réussite sur la partition proposée par Hawke qui profite de ce film pour se refaire la cerise après un enchainement de bouses et de direct to dvd. Une vraie chance que Linklater ai fait de lui un de ses acteurs fétiches depuis 95 et les débuts de la trilogie « Before ». Ils fêteront donc leur 20 ans de mariage aux oscars avec ce film ambitieux tourné sur 12 ans. L’académie a été sensible au film et à la démarche. Ethan Hawke ne fait pas vraiment office de favori dans sa catégorie mais pourrait profiter de l’engouement autour du film qui semble parti pour faire une vraie moisson de récompenses…
Sorti en salle le 23 juillet 2014.

On rentre dans le vif du sujet avec deux candidats dont le destin est intimement liés. Les deux prochain nominés ont la caractéristique d’avoir tous les deux incarné Hulk. En effet, Edward Norton et Mark Ruffalo, respectivement nommés pour « Birdman » et « Foxcatcher » ont tous les deux virés au vert mais Ruffalo est le premier à avoir l’honneur de porter le jean stretch dans deux films. Mais lui contrairement à Norton n’a jamais eu le statut pour jouir d’un film sur le Géant vert en solo. Pour l’instant ! En effet, ce bras de fer pourrait bien tout changer si Ruffalo remportait l’Oscar…
Edward semble cependant tenir la corde si on s’en tient au pré buzz. C’est la 3e nomination pour Norton, la deuxième dans la catégorie meilleur second Rôle.
Cependant Ruffalo avance masqué. Les premiers retours laissaient peut être penser à la présence d’un Channing Tatum en compétition mais la première bande annonce a dissipé les doutes tant Ruffalo y brille par son charisme. C’est la 2e nomination dans cette catégorie. On pourrait cependant assister comme l’an dernier à un tir groupé et leur cas pourraient donc être lié à ceux de Michael Keaton et de Steve Carell. Alors un ticket double « Birdman » ou « Foxcatcher » ?

Foxcatcher en salles le 21 janvier 2015.

Birdman en salles le 25 février.

Et bien peut être aucun des deux car se dessine pour le prochain candidat un vrai profil d’outsider aux allures de favori…
J.K. Simmons pourrait être la sensation pour sa première nomination aux Oscars. Dans Whiplash, il joue un chef d’orchestre de Jazz, tyrannique avec une aisance déconcertante. On le savait autoritaire depuis son rôle de rédac chef du Daily Buggle dans Spiderman mais ici il n’est pas question de caricature pais d’exigence. Une rigueur récompensée aux Golden Globes et qui pourrait bien se confirmer aux Oscars. Peut être une des meilleures chances de récompense pour Whiplash, un vrai coup de cœur que je vous conseille vivement de voir…

En salles depuis le 24 décembre 2014

Puisqu’il faut se mouiller…
Le Favori


J.K. Simmons (Whiplash)
L’outsider
Edward Norton

Envoyez moi vos pronostics sur michaelmeilleur@apar.tv et vous gagnerez peut être une photo dédicacée de Patrick Bruel et La Fouine, les deux sur la même photo si, si…
Meilleur is Better
 !

Galerie
Publié le 20/01/2015