Books

Théorème Vivant – Cédric Villani

+1+2+3+4+5

Pourquoi lui ?
Parce que c’est un génie, avec un look entre Oscar Wilde et Sid Vicious. Médaille Fields en 2010, équivalent du Prix Nobel pour les mathématiciens, il a démonté des théories que vous ne comprendrez jamais et qui sera certainement utilisées dans tous nos objets quotidiens dans les années à venir.
Si de nombreux chercheurs ont su simplifier la paroles scientifique, il est beaucoup plus rare de les voir partager leurs recherches étape par étape. Et c’est là que l’on comprend qu’une découverte mathématique ne se révèle pas d’un coup, mais se crée petit à petit, comme l’amour d’un vieux couple.

Où le lire ?
Au calme.

Incipit.
« Un dimanche à 13 heures ; le laboratoire serait désert, s’il n’y avait deux mathématiciens affairés. »

Le passage à retenir par cœur ? (ou pas)
« La clé, c’est que l’opérateur de Boltzmann… cet opérateur c’est vrai qu’il est bilinéaire, il est non local, mais quand même, moralement il est sous forme divergence, c’est ça qui fait marcher le schéma de Moser. Tu fais un changement de fonction non linéaire, tu grimpes en puissance… Et en fait il faut un peu plus que la température, il y a la matrice des moments d’ordre 2 qu’il faut contrôler. Mais quand même l’essentiel, c’est la positivité. »

À qui l’offrir ?
À n’importe quel politicien qui veut couper les budgets de la recherche. Parce que la recherche et la culture sont indispensables, puisque apprendre et découvrir sont les deux seuls buts de la vie.

2

Théorème vivant, Cédric Villani, Poche (Grasset), 309 p., 6,90 € (19 €)

Galerie
Publié le 24/01/2015