Art

Pourquoi Parkett est-il le meilleur magazine d’art au monde ?

+1+2+3+4+5

Depuis 33 ans, Parkett est le magazine le plus complet et le plus innovant sur l’art contemporain. Mais pour être tout à fait honnête, Parkett n’est ni un journal ni un magazine d’art. C’est un objet de collection non seulement pour les amateurs d’art mais aussi pour de nombreux artistes comme pour les musées et galeries du monde entier. Tout le monde est en fait abonné à Parkett en pensant être le seul. Voici pourquoi en 10 points.

1. Parkett a pris le pouls de notre temps tout en transformant le présent en un phénomène durable.

2. Parkett est unique. De Daniel Buren à Yang Fudong en passant par Jeff Koons, Parkett offre toujours des collaborations exclusives pour les lecteurs. Toutes les œuvres d’art reproduites dans Parkett sont à la disposition des lecteurs dans des éditions spéciales signées et numérotées. Ils ont été exposés dans de nombreux musées, y compris au MoMA à New York et sont très recherchés par les collectionneurs et les abonnés.

3. Parkett est publié deux fois par an. Chaque volume de 250 pages contient plus de 250 reproductions dont plus de 150 en couleur. Aurement dit, Parkett a publié plus de 1400 textes depuis 1984.

4. Parkett donne beaucoup. C’est la publication d’art la plus élégante et la plus sérieuse des dernières décennies. Chaque volume contient une séquence de 10 à 12 pages en couleur conçue par l’artiste en couverture.

5. Parkett donne la meilleure image de l’art contemporain que l’on puisse avoir. Parkett découvre l’art de l’intérieur. Chaque volume se concentre sur les artistes les plus influents et les plus importants au monde.

6. Parkett est une source d’inspiration, de réflexion et de plaisir.

7. Parkett l’une des forces les plus influentes de l’art de l’après-guerre.

8. Les curateurs doivent contourner l’œuvre d’un artiste et Parkett donne une vue à 360 degrés.

9. Parkett rassemble un groupe d’écrivains pour se concentrer sur le travail d’un artiste.

10. Parkett publie son 99eme numéro, le bon moment pour notre collectif 99% YOUTH d’immortaliser ici oh combien Parkett est nécessaire par les temps qui courent. Parkett est libre et ne dépend donc pas de conglomérat type Arnault-Niel-Pinault-Bolloré-Drahi-Dassault&co. Et bizarrement ça se voit. Et ça fait un bien fou.

“Since its inception, PARKETT has asserted itself as one of the best publications on contemporary art available today. It is one of those rare periodicals that does not resemble a magazine. The quality of its operations and topicality of its discussions combine to make PARKETT both a luxurious and necessary publication.”

Centre Georges Pompidou, Paris
“... a catalyst for invigorating change whilst always producing the harvest of the quiet eye”

Hans-Ulrich Obrist, Co-Director, Serpentine Gallery, London
Galerie
Publié le 28/11/2017