Art

Olivier Valsecchi : les corps

+1+2+3+4+5

Olivier Valsecchi jeune photographe toulousain a été révélé en 2010 pour sa série Dust, récompensée par le Hasselblad Masters Awards en 2012. Cet ancien musicien explique son changement de vie « comme une illumination venue du ciel ». Ses photos sont à son image, empreintes d’un mysticisme classique, inspirées des peintres baroques comme Le Caravage ou Rembrandt. Naturalisme, réalisme brutal, appuyé de la technique du clair-obscur, ses images sont composées de corps nus désincarnés, comme morts mais avec une puissance sculpturale troublante de réalisme. Ce jeune homme de 35 ans est étonnant tant par ses images, que par celle qu’il renvoie en tant qu’artiste (voir ses autoportraits).
Il croit en la réincarnation, s’inspire notamment de la psychanalyse, de l’antiquité et de la publicité. Ses corps sont des royaumes, et ses images des empires trop grands pour être conquis. Sûr que ce garçon n’est pas à la mode et tant mieux, car son art est bel et bien intemporel.

Galerie
Publié le 05/01/2015