Art

« Micro » de Pierre Rigal : La musique et son double

+1+2+3+4+5

Nous découvrons, trop tard Micro de Pierre Rigal. Une nouvelle musique, une nouvelle poésie, un nouveau théâtre, « Micro » de Pierre Rigal est une révolution.
Un concert, un opéra, une pièce de théâtre, une performance et surtout une B.O. Attention à « Blue Eyes » cette chanson va vous faire chialer de bonheur.

Micro est une expérience énergique qui tente d’appréhender les différentes poésies du concert rock et qui, à travers la physicalité des performers, fait entendre mais aussi fait voir la musique. C’est en partant de différentes contraintes de mouvement et d’espace que Pierre Rigal fait composer une musique ludique, romantique, rageuse ou angoissante à ses partenaires musiciens, acteurs et danseurs. Cette musique dite « pré-post-rock » devient le fruit de cette énergie déployée et Pierre Rigal, comme une sorte d’Alice dans ses merveilles, en devient l’opérateur physique.

«Micro est une sorte de concert physique, un opéra microscopique qui met en scène des créatures pré-musicales. Elles surgissent peu à peu d’un paysage instrumental mouvant. L’électricité, comme une hémoglobine sonore, envahit l’espace et connecte les éléments entre eux. Dans un corps à corps charnel avec les instruments, ces monstres absurdes se transforment peu à peu et cherchent, comme des chiens en chasse, les sons dont ils pourront se nourrir. L’énergie adolescente du rock rattrape peu à peu les étranges bêtes de scène. Convulsive, drôle ou démoniaque, la transe les emporte dans un voyage qui flirte avec les frontières musicales. Sur leur chemin elles croiseront quelques douces ballades pour les apaiser et retarder leur survoltage définitif. Leur mythologie est terre à terre, brute, technique ou organique mais aussi pleine d’humour et de poésie. Micro raconte comment corps et musique interagissent, comment les vibrations de l’air et celles de la chair se connectent. L’être humain est un animal musical, le rocker est un monstre musical»
Pierre Rigal

Galerie
Publié le 15/12/2014