Art

Manon Couse : artiste spirituelle du samedi soir

+1+2+3+4+5

Manon Couse se définit comme suit :
« Manon est une jeune artiste basée à Paris, France. De la peinture à la photographie, elle explore un éventail de techniques, et construit son travail comme elle écrirait un guide spirituel, questionnant l’humanité et sa place dans le monde. »

Oui Manon parle à la troisième personne, mais Manon se questionne sur « sa place dans le monde » donc pas de sourire narquois s’il vous plait. Pour sa défense,  les artistes ont souvent du mal à parler d’eux. La fameuse expression « une image vaut mille mots » a été inventée spécialement pour eux. Et ils sont aussi les mieux placés pour nous la boucler devant leurs oeuvres.
C’est ce qui s’est passé lorsque j’ai vu pour la première fois le travail de Manon. Ses oeuvres « spirituelles » mélant le graphisme, le dessin et la peinture et re-visitant l’imagerie religieuse catholique sont assez intrigantes.
Ses photos, peu nombreuses sur son site, disent tout autre chose et ne sont pas à laisser entre toutes les mains, ou devant tous les yeux, ou les deux en même temps. Alors pour vous satisfaire j’en ai cherché d’autres. Car les jeunes filles toutes maigres prenant des poses lascives ça attire toujours autant. Et puis j’étais d’humeur à satisfaire un lectorat du mardi soir blindé de testostérone qui attend comme un fauve en rut le jour raisonnable du jeudi, (ou du samedi pour les plus raisonnables) pour envahir sauvagement les terrasses de café à l’affut des belles d’un soir.
Bref, j’ai cherché d’autres photos, et sur google image j’ai trouvé beaucoup plus de photos de ladite Manon que de ses oeuvres elle-mêmes. Manon est très spirituelle, et Manon aime beaucoup les « party-arty » ainsi que les bulles entre amis sous pseudonymes royalistes anti morosité. Bref, je suis mauvaise langue mais bon public. Alors croyez-moi lorsque je vous dis que Manon est une artiste à suivre, au sens propre comme au figuré (surtout le samedi soir), car on aime bien son travail, même si Manon à moins de trente ans, qu’elle pose toujours avec une clope et qu’elle porte des manteaux en fourrure.

Ps : si vous voulez posséder une oeuvre de Manon on ne sais pas trop comment faire par contre vous pouvez acheter des photos de Manon Herself dans son propre vernissage sur Gettyimage. Si,si.

unnamed (1)

unnamed (2)

unnamed (3)

unnamed (4)

unnamed (5)

unnamed (6)

unnamed (7)

unnamed (8)

unnamed (9)

unnamed (10)

unnamed (11)

unnamed

Galerie
Publié le 17/03/2015