Art

L’Intelligence Artificielle est-elle en train de signer la mort des artistes-peintres ?

+1+2+3+4+5

L’histoire humaine derrière une œuvre d’art est souvent une partie importante de ce qui nous intéresse. Mais les lignes vont devenir de plus en plus floues au regard de ce que l’homme est en train d’inventer. Imaginez avoir des gens pour un dîner qui demandent: « De qui est cette toile » Et vous répondez: « Eh bien, c’est une machine ». Ce serait le début d’une conversation intéressante qui risque bien d’avoir lieu avant 2020.

Dans un autre temps il y a eu des peintre comme Claude Monet ou Pablo Picasso qui arrivait a imposer un nouveau mouvement artistique. Ils inventaient de nouveaux styles esthétiques, forgeant des mouvements tels que l’impressionnisme ou l’expressionnisme abstrait. Mais le prochain grand tournant esthétique sera réalisé par le travail d’une machine.

Vous l’aurez compris, une nouvelle intelligence artificielle vient de voir le jour et elle produit des images dans des styles non conventionnels – dont une grande partie de la production a déjà été mise au jour par les membres du public.

Dans l’intelligence artificielle artistique, l’un des rôles est joué par un réseau de générateur, qui crée des images. L’autre est joué par un réseau discriminateur, qui a été formé par 81.500 peintures pour faire la différence entre les images que nous classerions comme des œuvres d’art et celles que nous ne voudrions pas – comme une photo ou un diagramme, par exemple.

L’algorithme a également été formé pour distinguer différents styles d’art, comme le rococo ou le cubisme.

Une fois que l’AI a produit une série d’images, on a demandé aux membres du public de les juger aux côtés des peintures venant des personnes physique dans un sondage en ligne, sans savoir quel était le travail de l’IA.

Les participants ont répondu aux questions sur la complexité qu’elles ont ressenties, et si elles les ont inspirées ou élevées. À la surprise des chercheurs, les images produites par leur AI ont marqué un peu plus de point dans de nombreux cas que ceux de l’homme. Un peu comme quant on a demandé à 200 publicitaires de choisir entre un film publicitaire réalisé par une IA et un autre par un célèbre directeur de création. La majorité a préféré le film réalisé par l’IA.

Les IA qui peuvent tordre des photos pour imiter le style de peintres célèbres comme Monet sont déjà largement disponibles. Il existe même des applications qui font cela, comme DeepArt. Mais le nouveau système est conçu pour produire des œuvres originales à partir de zéro.

Les résultats du sondage sont intéressants, explique Kevin Walker au Royal College of Art à Londres. «Les images les mieux classées contiennent une combinaison esthétique de couleurs et de motifs en composition, alors que les plus bas sont peut-être plus uniformes».

Walker note également que les machines créatives produisent déjà des œuvres pour les galeries.

Par exemple, deux de ses étudiants expérimentent une IA qui peut apprendre de leur style de dessin pour produire ses propres images. Anna Ridler a utilisé cette technique pour développer des cadres pour un film d’animation de 12 minutes

 

L'art repose normalement toujours sur l'orientation humaine. Alors, que va-t-il se passer demain si nous commençons à valoriser des tableaux générés spontanément par un ordinateur ?
Galerie
Publié le 07/07/2017