Art

L’impénétrable chemin de la beauté

+1+2+3+4+5

Une nouvelle expo de Ron Mueck ? Non. Bien que ces corps distordus perdent de leur réalité, et rejoignent ce continent vaporeux où se promènent les sculptures de Ron Mueck, ils sont bien réel.
« La quête de l’être humain se distingue par deux éléments : la perfection du corps et le pouvoir/rôle de l’esprit. » Roger Weiss est un photographe suisse qui prend ses clichés, non par comme des reflets de la réalité, mais comme des échos des pratiques sociales et psychologiques de l’humain. Une approche quasi ethnologique.
« Mon chemin débute avec cette idée que l’image des femmes contemporaines a été réduite à une structure, une combinaison de codes et de modèles qui nous mènent à la femme comme individu, alors que le chemin devrait se faire exactement à l’inverse. »
En s’inspirant de la technique japonaise du Kintsugi et en jouant de ses objectifs, de découpages, collages… Roger Weiss pousse la beauté/laideur au niveau de l’illusion d’optique.
J’ai vu une femme, ombre de beauté, que la lumière a révélée. Danse fascinante entre deux mondes. Insaisissable et indéfinissable, c’est ça la femme.

0

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

11b

12

13

14

15

Galerie
Publié le 02/08/2015