Art

L’esthétique de la « caillera » immortalisée par Guillaume Bresson

+1+2+3+4+5

Chez Guillaume Bresson, les batailles antiques prennent des airs de règlements de comptes de rue. Ce peintre flamboyant a développé un art étonnant mixant les références de peintres classiques comme Tintoret, Le Caravage ou encore Titien avec une mode de la rue.
A coups de baskets Nike et survets Adidas, les personnages peints par l’artiste semblent à la fois intouchables et très réalistes malgré une absence de couleurs et des tons monochromes. Ce peintre de génie, inspiré par l’univers de la street et des émeutes de 2012, a fait parlé de lui à cette période, lors d’une superbe exposition qui lui a été consacrée par la Galerie Nathalie Obadia. Le Toulousain trentenaire Guillaume Bresson,  pourrait bien incarner une nouvelle génération de rapporteur historique comme on n’en fait plus. Ses peintures comme témoignage d’une actualité contemporaine et le caractère théâtral de ses oeuvres rappelle au spectateur que ce qu’il se passe aujourd’hui fait bien partie de l’histoire de demain.

 

Galerie
Publié le 17/03/2016