Art

Les théâtres de fantasmes voyeuristes autogérés de Guido Argentini

+1+2+3+4+5

Guido Argentini est né à Florence, en Italie. Il a étudié la médecine pendant trois ans à l’université de Florence.
À 23 ans, il a décidé de faire de sa passion pour la photographie une profession à part entière (Dieu sait qu’il a eu raison) et a commencé à shooté des tirages mode et beauté.
Depuis 1990 il vit aux États-Unis, à Los Angeles. Son travail a été publié par les plus grands magazines du monde…
En 2003, le premier livre de Guido Argentini, « Silvereye », a présenté une série de paysages nus. Ce travail est le reflet d’une grande passion personnelle de l’artiste pour la sculpture et la danse.
Dès son deuxième livre, « CHAMBRES privé », en 2005, Guido Argentini offre un tout autre type de voyage personnel, celui où l’érotisme et la beauté sont clairement inséparables. Dans ces pages, nous sommes invités à voir un « univers féminin » unique. Ce second livre est le résultat de dix années de photographies, toutes prisent dans l’intimité de chambres fermées, d’anciennes villas, d’appartements modernes, de nombreux hôtels. Un univers où toutes ces pièces deviennent les théâtres de fantasmes voyeuristes autogérés de l’artiste. Ça vous donne l’esprit de Guido Argentini. Et sinon il a aussi fait ça…

ebona

Giulia as a silver spider II

Giulia in a zen position

Giulia inside a circle IV

Guido-Argentini-grainedephotographe22

Sandy making a heart

Sandy Silvereye

Silver Breast

Silver Dancers IV

Silver flying wings I

SILVER TORSO II

thand

Theaseye

Barbara's lips

Guido-Argentini-grainedephotographe7

Guido-Argentini-grainedephotographe8

Guido-Argentini-grainedephotographe9

“ARGENTUM”

It is the final collection of Guido Argentini’s silver photographs.
Evoking the luminous polished planes of the work of Brancusi and the verve of Degas’ ballet sketches, these photographs endow the human body with both the solidity of sculpture and the vivid energy of dance.
Using geometrical props Guido Argentini created a contrast between the human body and the archetypal forms of geometry: triangles, circles and squares.
The final result of many years of work is this book: Argentum.
A collection of more than 100 photographs of women and men: dancers, gymnasts and aerialists.
Argentum is a book but is also a movie, a documentary that reveals
The concepts that are behind the making of this book: Argentini’s esthetic of the human form and the skills of the athletes that posed for these photographs.
Galerie
Publié le 04/06/2015