Art

LE MANIFESTE DE F. GLENISSON

+1+2+3+4+5

2

Franck Glenisson ne pose pas ses objectifs uniquement sur des corps de femmes nues. Même s’il le fait magnifiquement bien, avec une grande intelligence métaphorique comme il l’a prouvé sur son film hommage à la carrière de danseuse de Charlotte Bentz.
Le photographe dompteur de couleurs sait également travailler sur des sujets plus politiques, comme ce shooting pour Schön! imageant la place des minorités dans le Hollywood des 50’s.
Et d’un coup, alors que nous suivons le travail de Franck depuis des années, nous comprenons qu’il est avant tout, un photographe utopiste.

3

4

Galerie
Publié le 03/12/2013