Art

L’anonymat sera le nouveau cool du XXIe siècle

+1+2+3+4+5

On a de cesse de le répéter ici, le monde de la mode est fini. Au suivant. Le monde de la célébrité est fini. Au suivant.
Le nombrilisme narcissique mondialisé est sur le point de se mordre la queue. Et pour imager ce phénomène, rien de mieux que l’univers visuel de Tommy Ingberg qui travaille ses images bien au-delà de la réalité.
Grâce à des photomontages surréalistes et minimalistes, souvent auto-réfléchissants qui traitent de la nature humaine. En expliquant quelque chose d’abstrait comme un sentiment ou une pensée, il cherche à montrer à l’œil nu le subconscient en une seule une photo. Il utilise sa propre vie intérieure, ses pensées et ses sentiments très personnels, qu’il présente presque comme un journal visuel. Malgré cette subjectivité dans le processus, il espère que son travail peut engager le spectateur à se poser ses propres questions, notamment autour de son identité. Rassure toi Tommy, tu as réussi ton coup, avec élégance et poésie en plus…

110108cr01

artlimited_img24-10

artlimited_img24-09

artlimited_img24-08

artlimited_img24-07

artlimited_img24-06

artlimited_img24-05

artlimited_img24-04

artlimited_img24-03

artlimited_img24-02

artlimited_img24-01

1504012cr01

150728cr01

150624cr01

150609cr01

150317cr01

150109cr01

141015cr01_2

140625cr01

140616cr01_850

140312cr01_2

140204cr01_2

131202cr01

131028cr01

130920cr01

130903cr01

130806cr01_2

130711cr01

130512cr01

121024cr02

121024cr01

120508cr01_2

110908cr01

110625cr01

Galerie
Publié le 24/08/2015