Art

Focus sur l’œuvre photographique identitaire de David Bertram

+1+2+3+4+5

Après le succès de sa série « Claytime », le réalisateur et photographe David Bertram continue de questionner notre identité en images. Avec trois nouvelles séries plus puissantes les unes que les autres (« INNER-DEMOCRACY » ; « SELF-PORTRAITS » et « ABRAXAS ») Et encore une fois il fait tomber les masques dans des atmosphères cinématographiques hallucinantes. Freud parlerait ici d’inquiétante étrangeté pour décrire ce qui semble être son thème de prédilection, à savoir, l’Humain sans fard.
Il nous confiait dernièrement, que l’on « dit toujours du regard d’une personne photographiée qu’il est comme une fenêtre sur son âme, sur sa vérité intérieure, mais un regard peut-il vraiment en dire autant ? ».
La réponse est aujourd’hui dans son œuvre.

SP_1_1048

SP_2_1048

SP_3_1048

SP_4_1048

SP_5_1048

SP_6_1048

SP_7_1048

SP_8_1048

Inner_democracy_1_1250

Inner-Democracy_2_1250

ABRAXAS_8_1250

ABRAXAS_1_1250

ABRAXAS_2_1250

ABRAXAS_3_1250

ABRAXAS_5_1250

« Je ne pense pas que l’être humain soit naturellement enclin à vivre en société. À moins qu’il ne considère l’Autre comme une fatalité. »
David Bertram.
Galerie
Publié le 20/01/2015