Art

Dougie Wallace éclate les nouveaux riches

+1+2+3+4+5

Dougie Wallace est un chasseur. Un chasseur de riches, bien plus puissant que Martin Parr. Son arme ? Un simple appareil photo. Son terrain ? A Londres exclusivement, juste devant le magasin Harrods. Ses victimes ? Les ultra-riches un peu pathétiques, souvent dans une solitude cosmique qu’aucune carte de crédit n’arrivera jamais à combler. Ils se font attraper en images, tels qu’ils sont, avides d’en avoir toujours plus, sans se soucier de rien, ni de personnes. A quoi bon de toute façon ? Les pauvres ça coute pas assez cher, ils sont trop nombreux, si au moins il existait des pauvres numérotés, en édition limitée, ils pourraient les collectionner ou les offrir. Mais là, non, l’humain a été mis de côté, seul l’objet compte. En même temps, ces bêtes étranges méritent toute notre empathie. Prenez le temps de regarder chaque photo que nous vous avons sélectionnées, vous allez comprendre…
Mais le plus jouissif dans la petite entreprise de chasse de Dougie Wallace, c’est qu’elle est légale, aucune de ses cibles n’a un droit de réponse. Parce que rien dans la loi britannique n’interdit de prendre des clichés sur la voie publique.

made+in+chelsea-+gauguin

made+in+chelsea-blue+roller+2

made+in+chelsea-car+and+shades

made+in+chelsea-cc+chanel

made+in+chelsea-cool+cat

01d70abed6fc4b819b29f2cef8daaccf

32d21064e51448c4b3070dc24a68d82e

501e186cb55144f2a2d751bbcd3f626d

a75cf36439a5432189e13aafba7024ff

ed2826e9308d4d558e59005069cd0445

made+in+chelsea-eyes+to+the+door

made+in+chelsea-face+lift+duck

made+in+chelsea-Messerschmitt+3

made+in+chelsea-ministry+of+funny+walks+crop+2

made+in+chelsea-roller+posh

made+in+chelsea-rolling+stone

made+in+chelsea-stupid+selfie+2

made+in+chelsea-tatler+3

made+in+chelsea-trunk+face

made+in+chelsea-wheelchair+2

omnibus-alien+crop

"Les parvenus, les nouveaux riches et les imbéciles sont les ferments indispensables de l'évolution esthétique."
Jean-Richard Bloch.
“Etre riche, c'est posséder trop.”
Frédéric Dard.
Galerie
Publié le 06/12/2015