Art

Comment déclarer sa flamme à son auteur favori ?

+1+2+3+4+5

Avez-vous déjà marqué la date de sortie d’un film dans votre agenda ? Le volet trois du Seigneur des Anneaux, l’épisode final de Lost, Twilight, Harry Potter, Dexter.
Il en va de même pour les livres. Moins répandus, mais la dépendance des séries littéraires est aussi puissante. En fait, plus puissante, puisqu’elle est la mère des dépendances artistiques modernes. Vous remarquerez que tous les exemples cités ci-dessus, sont des adaptations de romans. Oui, le livre est père de la création.
Le seul soucis, c’est qu’un livre ne dépend que d’un seul auteur. Pas de team d’écriture, pas de grands studios détenant les droits, les idées, les scripts. Pas de trailer, pas de photo exclusive. En fait, tout est dans la tête d’une seule personne jusqu’à la sortie du livre.
Le soucis, c’est que les écrivains sont humains. Ils peuvent donc mourir. Et leurs œuvres restées à jamais inachevées.
Imaginez un instant que Lost se termine à deux épisodes de la fin.

Ce qui entraine des dizaines de questions. A qui appartient réellement une œuvre ? Et ses personnages ? C’est le débat soulevé par Rob W. Hart après avoir vu ce clip tourné par Geek & Sundry. Les deux chanteurs sont des fans invétérés, comme beaucoup, de la saga de George R. R. Martin. Qui est cet homme à la tête de Soljenitsyne ? Tout simplement le créateur de Game of Thrones.
C’est vrai que la chanson est parfois un peu déplacée, mais sincèrement, qui n’a jamais eu envie de dire, de crier ce message à son auteur favori.

Galerie
Publié le 10/07/2012