Art

Bela vs Nadine Morano : un autre regard sur la France

+1+2+3+4+5

Pour faire taire les mauvaises langues journalistes américains au sujet des pseudos « no go zones », cette série du photographe Bela est un argument parfait. Ce photographe de rue montre Créteil, la banlieue du sud de Paris, à réputation hostile, sous son vrai jour. On y découvre le peuple français, et ses multiples facettes, vivant, aimant, véritable témoignage de la réalité et surtout de la beauté qui règne aussi dans ces zones dites à risques. Avec humour, amour et poésie on y découvre une sublime galerie de portraits en noir et blanc, des scènes du quotidien, des gens qui bossent, qui s’occupent, qui s’amusent, qui s’emmerdent ou tout à la fois.

Bela dans ses pérégrinations de rue offre un regard sans équivoque de ce qu’il appelle sa « Street Therapy ».

Salvateur, à une époque où l’on nous ressasse partout, depuis des centaines d’heures, les propos d’un personnage comme Nadine Morano et sa « race blanche ». D’ailleurs, cette « dame » compte sur sa page Facebook plus de 20 000 mentions « j’aime »…

Alors, comme l’acte vaut mieux que la parole, nous vous invitons à soutenir en masse le travail d’un artiste comme Bela, qui reflète ce qu’est Notre France, sans commentaires et humblement.  Sa page  à lui ne compte que 594 « J’aime ».

A vos pouces.

25

36

44

53

65

73-886x590

83

93

101

112

113

121

131

141

151

161

171

181

191

image-2015-10-02-a-14.39.23

Galerie
Publié le 02/10/2015