Art

Avec l’artiste Liron Kroll, la normalité est illusoire

+1+2+3+4+5

Liron Kroll est une artiste multidisciplinaire, diplômé du Royal College of Art, et aujourd’hui basée à Londres. Nous l’avions découverte il y a trois ans, depuis son œuvre n’a cessé de s’étoffer, il fallait donc que nous replongions dedans, tête baissé, de façon presque épidermique, pour échapper l’espace de quelques minutes à la réalité.
Pourquoi ? Parce que les thèmes de son travail sont toujours basées autour de la normalité illusoire. Elle s’intéresse à la contradiction inhérente liée à la nécessité d’appartenir à une structure sociale, tout en étant repoussé simultanément par elle. Elle crée des photomontages étranges qui se nourrissent de la tension et de la dissonance créée par la mise en scène de ces banals moments de vie.
Dans son processus de création, Liron Kroll crée des mondes visuels, qu’elle construit comme une nouvelle forme de réalisme. Beaucoup de ses images peuvent inclure des morceaux prélevés sur des centaines de photos, qu’elle peut prendre à des moments différents ce qui peut créer chez son spectateur une distorsion entre le temps et l’espace. Une vraie merveille visuelle.

"Peut-on savoir où s'arrête le normal, où commence l'anormal ? Vous pouvez définir ces notions, vous, normalité, anormalité ? Philosophiquement et médicalement, personne n'a pu résoudre le problème."
Eugène Ionesco
"La normalité est une expérience plus extrême que ce que les gens veulent communément admettre."
David Cronenberg
Galerie
Publié le 25/03/2015