Art

26ème édition du festival d’Hyères – Kim Boske #3

+1+2+3+4+5

Photographe ou peintre ? La question se pose pour Kim Boske. Cette Néerlandaise de 33 ans nous offre des clichés qui semblent tout droit sorti du pinceau de Monet ou de Turner. Un travail d’impressionnisme incroyable. « J’essaie de capturer, par l’exploration de la mutabilité des choses, le caractère illusoire des réalité unique ». Et l’essai est transformé. A se promener au milieu des œuvres de la collection I go walking in your landscape, on plonge dans une réalité éthérée, un rêve fiévreux et puissant. Le temps est à la fois l’inspiration et l’instrument de ces photos. « J’explore comment nos déplacements dans le temps et dans l’espace affectent de manière continue notre perspective sur le monde. En abandonnant la perspective unique individuelle et en confrontant plusieurs perspectives dans une même image, c’est une nouvelle réalité, stratifiée qui prend vie ».

Retrouvez chaque jour le portrait de trois photographes de la sélection du festival.

Andrey Bogush, Russie / Finlande
Kim Boske, Pays-Bas
Émile Hyperion Dubuisson, France / États-Unis
Katarina Elvén, Suède
Ina Jang, Corée du Sud / États-Unis
Anouk Kruithof, Pays-Bas / Allemagne
Mårten Lange, Suède
Marie Quéau, France
Awoiska van der Molen, Pays-Bas
Marc Philip van Kempen, Pays-Bas / Allemagne

Galerie
Publié le 03/05/2011