Ads

Spike Jonze retourne sans honte le clip de Fatboy Slim, « Weapon of choice » pour Kenzo

+1+2+3+4+5

Décidément, après le plagiat chorégraphique du clip « Happy » de Pharrel Williams par les réalisateurs We Are From LA, c’est au tour de Spike Jonze et de Kenzo de se faire épingler. Sauf que lui, il prend moins de risque, il s’auto-plagie, c’est plus simple.
Il y a 16 ans exactement, il réalisait le même clip pour la chanson « Weapon of Choice » de l’artiste britannique Fatboy Slim. Sauf que c’était l’acteur Christopher Walken qui réalisait la performance à la place de l’actrice Margaret Qualley. Pour le reste, tout est pareil, un calque parfait. Autrement dit, une sécurité indirecte pour l’annonceur de ne pas se planter pour le lancement de son déodorant.
Ce n’est pas sans doute que les publicitaires n’ont plus d’idées originales, mais c’est qu’ils ne peuvent plus rien oser. Avec la pression du résultat, mieux vaut répliquer ce qui a déjà marché. D’où l’air de nostalgie permanente dans laquelle se trouve en ce moment la vie culturelle en occident.

Galerie
Publié le 05/09/2016